AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

sur HND jeune freluquet ! :ouh:
pour éviter tout malaise, merci d'aller lire les annexes le plus rapidement possible ! :you: :ouh:

Partagez | 
 

 prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

die like the rest

▲▼ fils reliés : 107
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ avatar : no-face.
▲▼ crédit(s) : hnd.

▲▼ âge : éternité.
▲▼ race : quelque chose en tout cas.
▲▼ métier : regarder, voir, appréhender, garder, aimer, haïr.

▲▼ dans tes poches : peu importe.




- heroes never die -

MessageSujet: prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)   Jeu 4 Aoû - 15:05



Agents à adopter

PVs
Overwatch

Puisqu'ils veulent un monde meilleur, puisqu'ils veulent redorer le blason Overwatch si souvent souillé. A ceux qui se font nommer agents et qui se basent sur des vertus chevaleresques, à ces héros déchus qui reviennent des cendres.

En raison des prédéfinis, nous nous laissons un droit de véto si l'interprétation ne nous semble pas juste. Malgré tout, ne soyez pas bloqué à cause de ceci, n'hésitez pas à vous approprier le personnage et surtout vous faire plaisir. :ouh:

Amy Adams ▲▼ maureen riley
Cole Sprouse ▲▼ alan jane
Richard Madden ▲▼ clyde daniels

- heroes never die -



Dernière édition par Admin le Dim 20 Nov - 22:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hndie.forumactif.org

avatar

die like the rest

▲▼ fils reliés : 107
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ avatar : no-face.
▲▼ crédit(s) : hnd.

▲▼ âge : éternité.
▲▼ race : quelque chose en tout cas.
▲▼ métier : regarder, voir, appréhender, garder, aimer, haïr.

▲▼ dans tes poches : peu importe.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)   Jeu 4 Aoû - 15:05



Moi j'ai pas bougé et j'ai laissé faire

Maureen
Riley


nom ▲▼ riley, simple mais chantant, qui comme un air de dejà vu rassure sans raison évidente. prénom ▲▼ maureen. nom de code ▲▼ Red. âge ▲▼ 40 ans. origines ▲▼ purement britannique, son métissage culturel est mental, elle est un enfant du monde avant tout. lieu de naissance ▲▼ néo, quartiers riches, grand building uniforme, même si pour mieux servir le mythe on l'imagine venir de ces quartiers défavorisés. métier ▲▼ dirigeant du nouveau Overwatch, elle se repose sur son argent et ne travaille plus depuis, un fantôme. situation sociale ▲▼ très satisfaisante et si le budget vient à manquer il y a toujours un compte trop garni à soulager. situation émotionnelle ▲▼ célibataire depuis des lustres et peu mécontente. orientation sexuelle ▲▼ les grands esprits se rencontrent et ne se mélangent pas, au delà d'un sexe elle recherche surtout quelqu'un d'aussi bien qu'elle sans être meilleur. traits de caractère ▲▼ narcissique, égocentrique, fière, protectrice, loyale, juste, déterminée, intelligente, hostile, magnanime. rang▲▼ tank.  avatar ▲▼ ici. crédits ▲▼ ϟ SWAN

armes/facultés ▲▼ elle porte sur son dos une armure absolument gigantesque, rouge à souhait, un tantinet féminine pourtant. Pratiquement impossible à transpercer, elle est accompagnée de poings propulseurs capable de passer, ou au moins d'abîmer des barrières. Redoutable en tout point, Maureen reste malgré tout d'une lenteur déconcertante, ce qui la pousse à réfléchir chaque jour à ses matériaux de tank.
particularités ▲▼ autour de son cou elle porte constamment un collier, aussi simple que beau. Celui-ci fait d'argent, a en pendentif une petite pierre polie d'ambre qui rayonne sous toute lumière... Reçu de sa mère, elle le garde précieusement contre son coeur - il semblerait que les ambres aient des vertus curatives et apaisantes, alors pourquoi pas.


Souvenirs
coriaces


Histoire

i. Elle n'est pas née dans un coin miteux, elle n'a pas connu la galère et pourtant ça ne l'empêche pas d'y être sensible. Les premières années de sa vie elle en a profité, sous la lumière des projecteurs et bien au chaud dans une maison qui a plus la gueule d'un palais. Rien à voir avec le monde de la plèbe, à peu de choses prêt elle a failli ne ressentir pour eux que de l'indifférence. ii. Fort heureusement, un esprit aussi brillant que le sien a toujours cherché à aller plus loin, dans les détails, regarder le situation d'un autre point de vue où personne n'avait encore osé poser une œillade. Elle ne se contentait pas de ce qu'on lui apprenait, il fallait si possible qu'elle vérifie la véracité des informations qu'on lui servait comme de la nourriture pour chien, à tous les prix et parfois de manière plus ou moins légale. iii. C'est à force de recherches et d'observations qu'elle s'est découvert une passion pour l'étude de la société, visant même le poste de sénatrice et s'engageant dans des études longues et coûteuses dans le but d'améliorer le monde telle qu'il était représenté. Mais très vite dégoûtée du système et incomprise par ses pairs, elle a du raccrocher avant même d'avoir pu commencer un véritable programme. On peut dire d'elle qu'elle a toujours eu un coup d'avance, prévoyante et visionnaire, le genre qui ne plaît pas au gouvernement. iv. Plus les années passaient plus elle se sentait perdre la place qui était sienne dans son univers, aussi elle décida un jour de retirer sa puce, décidée à disparaître totalement et voulant recommencer du début. Elle se fit passer pour morte changeant d'identité, devenant officiellement Maureen Riley et revint sur les devants de la scène en proposant des projets de prothèses devant améliorer les capacités des forces armées, défendant qu'il fallait à tout prix avancer aux mêmes rythmes que les terroristes et les délinquants si l'on voulait réellement affirmer son autorité. v. Car s'il y  a bien une seule chose qui que  Maureen a toujours voulu, c'est la sécurité des citoyens et ce par tous les moyens possibles. Elle ne s'est jamais attardée sur les débats stériles des pros et antis omniaques, pour elle le problème venait d'ailleurs et avant tout d'une mentalité partagée par les deux races. C'est en défendant le passé qu'elle a fait la rencontre d'Overwatch, à travers des vieux récits que l'on ne compte plus aux petits depuis des lustres et les histoires d'anciens attablés depuis des lustres aux bars les plus miteux. Elle y a trouvé un mode d'action réelle, une organisation qui serait capable de redorer le blason de sa ville, Néo et de rendre le monde plus juste et plus sûr. vi. La première version d'Overwatch n'en portait pas le nom, désireuse de créer quelque chose de neuf, elle tenta de lui donner une forme plus adaptée aux heures sombres qui tombaient sur Néo. Malheureusement tout ne se passa pas comme prévu, encore jeune et peu soucieuse, une erreur de sa part causa la mort de son coéquipier. Dévastée elle abandonna son rêve et s'enferma dans trois longues années de silence durant lesquelles elle travailla en temps qu'avocate reconnue. vii. C'est au gré des rencontres et de montées de violence qu'elle retrouva le courage de reprendre les armes. Plus forte que jamais elle décida de relancer Overwatch à l'âge de 30 ans, sans essayer de dénaturer l'organisation. Quittant son travail et vivant au gré de comptes bancaires hacké, elle parcourra tout Néo à la recherche de volontaires, un réel voyage initiatique qui termina de forger la femme d'influence qu'elle allait devenir. Sans réel profil type et se fiant à son instinct et à elle même, elle monta petit à petit son équipe, libérant ses soldats de leur puce et leur promettant ce que l'argent ne pourrait jamais acheter, l'espoir et la liberté.  viii.  Bien qu'elle s'est jurée  de ne plus s'investir personnellement auprès de ses agents, elle ne peut s'empêcher de veiller sur eux comme une mère le ferait, très soucieuse de leur avenir et attentive à leurs troubles, soucieuse de ne pas se retrouver avec un agent dissident qui pourrait causer des dégâts non négligeable. Peur qui la fait  détester recourir à la violence directe. Ele favorise la diplomatie dans laquelle elle a toujours excellé et son souffle reste suspendu à chaque mission. La fatalité qui pousse les hommes et les omniaques  à s'entre-tuer a le don de la blaser au plus haut point, même après des années de combat dans l'ombre, elle reste touchée par toute les vies et amoureuse du monde, mais fatiguée de la route qu'il prend. ix. Si c'est une femme que beaucoup idéalisé, Maureen a pour autant énormément de méprit pour ceux qui ne montrent pas de reconnaissance ou qui s'entêtent dans des idéaux sutpides. Si elle est bien placée pour savoir que le monde n'est pas tout noir ou tout blanc elle a tendance à ranger les gens dans des catégories. Il faudra passer un certain temps avec elle pour pleinement l'apprécier et comprendre un personnage qui ne se laisse pas faire. Une armure qu'elle ne prend jamais la peine de retirer et qui n'y est pas pour rien dans l'autorité naturelle qu'elle impose. x. Depuis peu, elle s'intéresse beaucoup aux mouvements politiques, sentant que les décisions du sénat ne font pas toujours l'unanimité, loin de là. Le climat de méfiance et de danger qui rode ne lui a pas échappé et elle place un point d'honneur à protéger les différents sénateurs sans oublier d'enquêter sur eux. Car si la plupart ne sont que des politiciens typiques et hypocrites, d'autres se démarquent par leur opinion féroce et font naître de nouveaux modes de pensées dérangeants. Si la haine envers les omniaques est quelque chose de commun, presque devenu une habitude pour ceux qui vivent à Néo, celle qui s'élève contre les humains ne risque de mettre la vile à feu et à sang et déclencher une guerre civile.


Mémoires
éparses


Nicol Carson

C'est aujourd'hui presque impossible  à imaginer, mais fût un temps où Maureen et Nicol étaient les meilleurs amis du monde. Nés tous les deux dans des milieux favorisés, élevés dans l'optique de mener un combat contre un ennemi invisible, c'est dire l'alliance qui s'est manqué de naître entre ces deux là. Mains dans la mains ils auraient pu faire de grandes choses, si seulement ils avaient su plus s'écouter. C'est leurs convictions qui ont fini par les séparer, là où Maureen était bien au delà de la tolérance pour les omniaques et d'un naturel pacifiste, Nicol s'est laissé dompter par ses démons et son désir vengeur. De leur complicité perdue  il ne reste qu'une haine sourde qu'ils ne savent exprimer que par des regards lourds de sens. Car si pour le moment l'affrontement n'est pas envisagé et qu'ils se contentent de se désapprouver l'un et l'autre, la montée de la violence et les doutes des uns et des autres allument plus tôt que prévu la mèche d'une bombe qui aurait du rester factice. .


Clyde Daniels

Si Maureen avait eu un fils, elle aurait aimé qu'il soit comme Clyde. Faut dire que quand elle lui a parlé, elle le connaissait que de réputation et l'engager fut la meilleure idée qu'elle eut jusqu'ici. Véritable membre à part entière, qu'elle perçoit même comme étant son second, elle a une confiance inébranlable en lui, tout comme Clyde qui serait prêt à mettre sa vie entre les mains de la rousse. Depuis longtemps c'est une bonne entente, des rires et des sourires mêlés à des réflexions pour faire de ce monde un monde bien meilleur. Du côté du défenseur, il la perçoit au même titre qu'une grande soeur mais aussi bien évidemment une dirigeante en laquelle il ne cesse de mettre tout ses espoirs. Parfois, il donne des ordres à sa place et ce n'est pas pour la déranger. Rien n'aurait pu être mieux qu'entre ces deux-là et sans doute incarnent-ils le nouveau duo légendaire d'Overwatch.


Alan Jane

Elle a tout de suite vu en lui quelque chose à exploiter. Clyde avait bien joué son coup, et si elle l'avait déjà en vision bien avant son malencontreux accident lui ayant fait perdre son oeil, elle a enfin trouvé le moyen de lui mettre le grappin dessus. Descendant de Jesse McCree un membre de l'ancien Overwatch totalement versatile, elle s'est mise de suite en tête de contrôler le gosse. Elle y est arrivée, un peu. Et elle y arrive toujours, un peu. A son plus grand dam, Alan l'ouvre parfois un peu trop et fait preuve d'un flegme à tout épreuve. C'est pas qu'ils s'aiment pas, c'est juste que ça fonctionne pas comme la rouquine le voudrait et que la gentillesse n'est pas toujours la bonne façon de faire. Cela dit, elle a jamais douté de lui - ou du moins très peu - et sait qu'en cas de besoin, le hacker saura user de ses talents.


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Deus ex Machina le Ven 23 Déc - 16:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hndie.forumactif.org

avatar

die like the rest

▲▼ fils reliés : 107
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ avatar : no-face.
▲▼ crédit(s) : hnd.

▲▼ âge : éternité.
▲▼ race : quelque chose en tout cas.
▲▼ métier : regarder, voir, appréhender, garder, aimer, haïr.

▲▼ dans tes poches : peu importe.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)   Jeu 4 Aoû - 15:05



Battle against a true hero

Alan
Jane


nom ▲▼ Jane. prénom ▲▼ Alan. nom de code ▲▼ Lag. âge ▲▼ 22 ans. origines ▲▼ américaines pures souches. lieu de naissance ▲▼ la grande et glorieuse Néo. métier ▲▼ hacker, jazzman au Bow-Tie  à Pictor, pour sauver la mise. situation sociale ▲▼ pas au plus haut, pas au plus bas, ça passe pour vivre. situation émotionnelle ▲▼ célibataire. orientation sexuelle ▲▼ pansexuel. traits de caractère ▲▼ m'enfoutiste, injurieux, observateur, cinglant, dépité, laxiste, sournois, dépensier, entreprenant, provocateur. rang▲▼ soutien. avatar ▲▼ Cole Sprouse. crédits ▲▼ ϟ SWAN

armes/facultés ▲▼ se faire crever l'oeil droit a pas été qu'une grosse galère. En effet, Clyde et Sally ayant participé à sa remise en vue, il a proposé des améliorations à faire. Elles ont été faites et le résultat n'en est que trop parfait. Son oeil-nano est capable de percevoir des écrans superposés dans lesquels se cumulent les informations, les endroits à griller, les fichiers à hacker : un lieu d'informations encore plus immense que son portable trafiqué de jadis. Intouchable, increvable, il s'occupe d'effacer des preuves, de faire sauter des casiers et des ampoules, tout ce qui touche l'électronique il connaît. Du reste, il n'est pas un très bon combattant et n'a qu'un propulseur contenant cinq balles pour se défendre.
particularités ▲▼ dans son sang coule l'ADN d'un ancien agent d'Overwatch. Jesse McCree fut connu comme attaquant au sein des rangs de l'organisation, cow-boy mécanique au bras robotique, son arme ne ratait aucune cible. Si de lui il n'a pas gardé la précision ni les retords far-west, il trouve toujours bon plaisir à allumer un cigare fin dans les rues de Néo.


Souvenirs
coriaces


Histoire

i. natif du quartier pauvre, Vela, Alan n'a pourtant jamais eu à réellement se plaindre. En effet, fils d'une mère aimante et déterminée, elle a toujours mis un point d'honneur à le traiter de la meilleure manière possible ainsi que de lui donner ce dont il avait besoin. ii. sa mère devait l'élever seule, l'homme avec qui elle était a préféré fuir au moment de l'annonce du futur enfant à venir. De lui, elle n'en a jamais réellement parlé à son fils et elle a toujours préféré se dire que c'était la meilleure façon de le laisser imaginer ce qu'il souhaitait. iii. enfant plutôt banal sous tous rapports, bien entouré dans l'immeuble dans lequel il vivait, il s'est découvert progressivement une véritable adoration pour les chiffres. Loin d'être un littéraire, même plutôt vulgaire dès le début de la pré-adolescence, il s'est vite perdu dans les ruelles de Vela pour trouver des résidus de processeur. Et le jour où il reçut son premier ordinateur fut sans doute le meilleur de sa vie. iv. bidouillant, tripatouillant à outrance tout ce qu'il trouvait, c'est en faisant qu'il découvrit les joies du hacking ainsi que ses forces et faiblesses. Si au départ, et alors âgé de 14 ans, il utilisait cette faculté seulement pour emmerder des forums ou s'amuser plus que de raison, il vit cependant une manière de faire plus. Tant pour lui que pour sa mère. v. hacker les comptes bancaires fut le début d'une longue galère ainsi que d'une fin tragique. A l'âge de 15 ans il se mit à l'escroquerie et aux piratages de comptes. Petites sommes au départ pour pas se faire choper, c'est à mesure que les mois avançaient qu'Alan devenait de plus en plus vorace. Jusqu'à tomber sur la mauvaise personne. Alors âgé de 19 ans, Alan venait de taper dans le compte des Magyar. vi. qui étaient les Magyar ? Et qui sont-ils encore ? Une famille riche gérant une bonne grosse société de communication au sein de la cité, semblable dans le fond à une sorte de mafia, blanchissant de l'argent, il s'était tout bonnement attaqué aux mauvaises gens. Piquant de leur fortune, et par extension des fichiers compromettant quant à leurs magouilles, il a rapidement été retrouvé. vii. une semaine après le méfait, il s'est fait attrapé par le fils, Roman Magyar. Après l'avoir tabassé, celui-ci lui a tout bonnement crevé l'oeil et laissé pour mort dans le quartier industriel de Néo. viii. s'il aurait pu y passer aisément, ne serait-ce que par infection, c'est Clyde Daniels, un membre d'Overwatch qui l'a retrouvé et retapé. Le gamin avait dormi durant près de quatre jours, et à son réveil il voyait à nouveau de façon étrange. ix. c'est de cette manière qu'il fut en lien direct avec Maureen Riley qui savait pertinemment quel A.D.N coulait dans le sang du jeune hacker. Elle vit en lui un potentiel certain, qu'il ne fit que développer avec son compère Clyde, améliorant cet oeil pour lui permettre de superposer écrans et toutes les visibilités possibles entre les réseaux. x. trois ans après tout ce bordel, Alan se retrouve fréquemment dans des situations plus ou moins louche. Cependant, fidèle à Overwatch et au courant de ses origines, il imagine avoir sa place ici - même si de McCree il se fout bien. Supprimant fichiers en cas de besoin, effaçant les traces, il est perçu telle la fouine du groupe.


Mémoires
éparses


Clyde Daniels


C'est Clyde qui a retapé Alan y'a tout juste trois ans. Parce que y'a trois ans, Alan avait été laissé pissant le sang, roué de coups, un oeil crevé pour la forme parce qu'après tout, pourquoi pas ? Poussé par une bonne conscience, le plus vieux s'est occupé de lui sans prendre attention au reste. S'il a dormi durant près de quatre jours pour récupérer totalement de ses forces, sa surprise fut grande en découvrant qu'il pouvait à nouveau voir mais qu'à la place, c'est un oeil-nano qui remplaçait celui d'origine. Quelque part, c'est sans doute grâce à Clyde que le hacker en est là, à cette place de choix dans l'ombre, encore moins visible qu'avant et aussi introuvable qu'une aiguille dans une botte de foin. L'entrée dans le nouvel Overwatch n'a fait que renforcer leur lien, ils se surveillent constamment et se lancent des piques en veux-tu en voilà, tout en attendant le bon moment pour sauver les miches de l'autre.


Ye-Sung Moon

Ils se sont jamais vus, jamais croisés, c'est juste histoire de se mettre des branlées virtuellement parlant, de se tataner la face encore et encore. C'est Katana contre TheEye. Pourtant Alan c'est pas son truc à la base, de passer des heures là-dessus, jusqu'à découvrir une bonne interface, un FPS dans lequel des groupes se forment pour s'affronter. S'il y passe pas une existence toute entière contrairement à Ye-Sung, il apprécie les joie de la glande et des plaintes rageuses à travers l'écran. Faut dire que ça fait un an maintenant qu'ils se croisent, qu'ils se combattent et comptent les points dans l'idée de mettre une rouste à l'autre. Y'a rien de bien méchant, quelques menaces des fois quand ça devient désespérant. Et dans tout ça, derrière leurs pseudos, ils ont malgré tout pris le courage de prendre contact par le biais des portables, envoient divers SMS pour se faire rager en bons enfants ridicules qu'ils sont. Sans mettre de prénoms. C'est juste Katana et TheEye, juste deux données qui se verront sans doute un jour, quand ils auront le courage de se dire qu'après le fictif, il y a la chair. La plus belle de toutes.


Maureen Riley

Elle a tout de suite vu en lui quelque chose à exploiter. Clyde avait bien joué son coup, et si elle l'avait déjà en vision bien avant son malencontreux accident lui ayant fait perdre son oeil, elle a enfin trouvé le moyen de lui mettre le grappin dessus. Descendant de Jesse McCree un membre de l'ancien Overwatch totalement versatile, elle s'est mise de suite en tête de contrôler le gosse. Elle y est arrivée, un peu. Et elle y arrive toujours, un peu. A son plus grand dam, Alan l'ouvre parfois un peu trop et fait preuve d'un flegme à tout épreuve. C'est pas qu'ils s'aiment pas, c'est juste que ça fonctionne pas comme la rouquine le voudrait et que la gentillesse n'est pas toujours la bonne façon de faire. Cela dit, elle a jamais douté de lui - ou du moins très peu - et sait qu'en cas de besoin, le hacker saura user de ses talents.


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Deus ex Machina le Ven 23 Déc - 17:00, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hndie.forumactif.org

avatar

die like the rest

▲▼ fils reliés : 107
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ avatar : no-face.
▲▼ crédit(s) : hnd.

▲▼ âge : éternité.
▲▼ race : quelque chose en tout cas.
▲▼ métier : regarder, voir, appréhender, garder, aimer, haïr.

▲▼ dans tes poches : peu importe.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)   Jeu 4 Aoû - 15:06



À nos vies de merde, dans ce monde de merde, qui tire à sa fin

Clyde
Daniels


nom ▲▼ Daniels. prénom ▲▼ Clyde - sans Bonnie. nom de code ▲▼ Jiggy. âge ▲▼ 30 ans. origines ▲▼ anglaises des deux côtés, purement et simplement british - heure du thé compris. lieu de naissance ▲▼ Néo, et du plus loin qu'il se souvienne il n'a jamais rien connu d'autre. métier ▲▼ technicien, améliorateur de prothèses - connu jadis sous le nom du Réparateur, cette réputation s'amenuisa par la suite - travaille au marché noir. situation sociale ▲▼ correcte, loin d'être bourgeoise certes mais il ne s'en plaint pas. situation émotionnelle ▲▼ célibataire. orientation sexuelle ▲▼ homosexuel. traits de caractère ▲▼ tactique, enthousiaste, expressif, passionné, réfléchi, polyvalent, réactif, minutieux, poli, maniaque, intransigeant. rang▲▼ défense. avatar ▲▼ Richard Madden. crédits ▲▼ January Blues

armes/facultés ▲▼ accompagné de deux robots défenseur rétractables, ils peuvent se mettre dans la poche en tant que petit carrés, une fois activés ils grandissent jusqu'à un mètre trente. Capable d'attaquer autant que de créer des boucliers.
particularités ▲▼ une cicatrice orne honteusement son poignet gauche. Il ne faut pas y voir ici une quelconque tentative de suicide, seulement une brûlure assez moche réalisée suite à un accident de préparation de nourriture - ébouillanté au possible, il en garde les séquelles aujourd'hui, et c'est pas beau à voir.


Souvenirs
coriaces


Histoire

i. fils unique d'ouvriers, Clyde n'a pas grandit dans les quartiers les plus riches de Néo. Sa mère travaillait dans une usine de jouets, quant à son père il s'occupait de retaper les vieilles bécanes - en des termes plus simples, il était mécanicien. ii. quand bien même certains mois étaient bien plus difficiles que d'autres, le gamin n'a jamais manqué de rien. Grâce aux origines de ses parents, il a pu apprendre l'importance de la bienséance et d'un thé préparé à la perfection, bien qu'il regrettait la présence d'un frère ou d'une soeur, il a compensé son manque en laissant ses hobbies se tourner partout. iii. plutôt bon à l'école, il décida tout bonnement d'arrêter une fois les études supérieures terminées. A 18 ans, il préféra lâcher l'assiduité sur une chaise, n'étant clairement pas son truc. Il joignit son père dans son petit atelier de mécanicien, et avec plaisir celui-ci lui apprit les rudiments de la mécanique, des rouages, du fonctionnement et de la physique. Mais à Clyde, ça lui suffisait pas. iv. avide de tout, et particulièrement des prothèses faisant partie de son quotidien, c'est dans son coin qu'il se lança à la fabrication de prothèses améliorées. Celles-ci, de base, étaient récupérées dans des vieilles poubelles - on aurait pu l'accuser de vol, mais jamais il ne fut attrapé - et par la suite utilisées tant à des fins personnelles que pour aider son entourage. v. petit à petit, Clyde se fit une réputation. A 22 ans, on le connaissait déjà sous le nom du réparateur au marché noir, sans jamais vraiment lui donner une identité concrète. Rapidement il arriva aux oreilles de Maureen Riley, directrice du nouvel Overwatch qui s'intéressa de très près au jeune garçon. vi. particulièrement concerné par les problèmes du peuple, Clyde participa à plusieurs manifestations et se dora presque le blason en essayant de sauver son prochain au moindre crime commis. Bien que l'idée d'un monde meilleur lui traversa l'esprit, il se savait impossible de le réaliser. Alors de son côté, il essaya au mieux d'apaiser les tensions entre les hommes et les Omniaques. En matière de parti, il a toujours préféré rester neutre de toute manière. vii. c'est à 24 ans que Maureen se décida enfin de lui faire une proposition, voyant ses capacités et particulièrement son génie de la mécanique, elle vit en lui un membre de choix. Si au départ, Clyde prenait ceci pour une mauvaise blague en raison du mythe qu'Overwatch fut, il accepta malgré tout, voyant les perspectives d'avenirs que cette bande de héros farfelus pouvait réserver. viii. c'est dans la même année qu'il fabriqua ses éléments de combats et surtout donna de nouveaux plans à la patronne pour fortifier ses compétences. Allant jusqu'à même créer des robots d'entraînements, rien n'arrêtait le fanatique de la robotique. ix. sa réputation vint aussi aux oreilles des Omniaques extrémistes. Perçu comme une menace capable de donner bien plus à l'homme, il fut arrêté à 26 ans pour utilisation illégale de prothèses médicales. Malgré tout, les charges furent abandonnées tout juste un mois plus tard. Les preuves récoltées disparurent du système de données - à ne pas en douter, Overwatch était évidemment derrière tout ça pour sauver son poulain. x. disparut maintenant sous le nom de code de Jiggy, Clyde est un élément de choix pour le renouveau d'Overwatch. S'il joue beaucoup la carte de la passion, il reste malgré tout parfaitement planté dans le marché noir, ne jurant qu'après les améliorations de prothèses pour retourner la situation.


Mémoires
éparses


Maureen Riley

Si Maureen avait eu un fils, elle aurait aimé qu'il soit comme Clyde. Faut dire que quand elle lui a parlé, elle le connaissait que de réputation et l'engager fut la meilleure idée qu'elle eut jusqu'ici. Véritable membre à part entière, qu'elle perçoit même comme étant son second, elle a une confiance inébranlable en lui, tout comme Clyde qui serait prêt à mettre sa vie entre les mains de la rousse. Depuis longtemps c'est une bonne entente, des rires et des sourires mêlés à des réflexions pour faire de ce monde un monde bien meilleur. Du côté du défenseur, il la perçoit au même titre qu'une grande soeur mais aussi bien évidemment une dirigeante en laquelle il ne cesse de mettre tout ses espoirs. Parfois, il donne des ordres à sa place et ce n'est pas pour la déranger. Rien n'aurait pu être mieux qu'entre ces deux-là et sans doute incarnent-ils le nouveau duo légendaire d'Overwatch.


Alan Jane

C'est Clyde qui a retapé Alan y'a tout juste trois ans. Parce que y'a trois ans, Alan avait été laissé pissant le sang, roué de coups, un oeil crevé pour la forme parce qu'après tout, pourquoi pas ? Poussé par une bonne conscience, le plus vieux s'est occupé de lui sans prendre attention au reste. S'il a dormi durant près de quatre jours pour récupérer totalement de ses forces, sa surprise fut grande en découvrant qu'il pouvait à nouveau voir mais qu'à la place, c'est un oeil-nano qui remplaçait celui d'origine. Quelque part, c'est sans doute grâce à Clyde que le hacker en est là, à cette place de choix dans l'ombre, encore moins visible qu'avant et aussi introuvable qu'une aiguille dans une botte de foin. L'entrée dans le nouvel Overwatch n'a fait que renforcer leur lien, ils se surveillent constamment et se lancent des piques en veux-tu en voilà, tout en attendant le bon moment pour sauver les miches de l'autre.


Gigi Chevalier

C'est suite au décès de son père, il y a tout juste deux ans, que Clyde a fait la rencontre de Gigi et inversement. Il faut dire que dans cette ambiance si sombre, si triste, elle irradiait de sa présence délicate et grâce à ses couronnes de fleurs si colorées, si bien accordées, elle avait rendu honneur à Daniels père dans un silence qui lui était propre. Elle a établit le contact avec le jeune homme en lui posant seulement cette bête question : vous allez bien ? Un peu ridicule lors d'un enterrement, pourtant Clyde n'en a retiré qu'un sourire, un petit rire assez idiot. Bien évidemment qu'il allait bien, mieux en tout cas grâce à elle qui faisait preuve d'une empathie hors-norme. Quand bien même il sut qu'elle était Omniaque, rien n'y changea et durant ces deux ans ils ne cessèrent de se croiser. Clyde vient régulièrement dans sa boutique pour parler de tout, de rien, et quand elle travaille un bouquet elle l'écoute attentivement. Elle l'aime bien, Clyde, c'est un joli garçon à la conversation amusante, doublé d'un humain qui ne cesse de la surprendre chaque jour qui passe. Et sans doute se disaient-ils que ce n'était certainement pas en se recueillant sur une tombe qu'ils allaient faire une bonne rencontre.


- HEROES NEVER DIE -

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hndie.forumactif.org


Contenu sponsorisé



- heroes never die -

MessageSujet: Re: prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)   

Revenir en haut Aller en bas
 

prédéfinis ▲▼ agents d'overwatch (1/3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Agents libres NHL
» Top 10 des agents libres 2011
» Suggestion personnages prédéfinis
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.
» Agents Libres 2012-2013
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲▼ HEROES NEVER DIE :: 
de chair ou de métal
 :: Consciences échouées
-