AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

sur HND jeune freluquet ! :ouh:
pour éviter tout malaise, merci d'aller lire les annexes le plus rapidement possible ! :you: :ouh:

Partagez | 
 

 Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 30
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ pseudo : blurpblurp
▲▼ avatar : Kim Jongsexyin
▲▼ crédit(s) : Faust (vava)

▲▼ âge : 22 années de perdue, 354 kg de déchet et des centaines de kilowatt perdue à cause de moi
▲▼ race : Rien d'autre qu'un humain sur la planète des humanoïdes
▲▼ métier : Conseiller dans la boutique de papa et maman

▲▼ dans tes poches : J'ai toujours un trou dans ma poche, mais je m'arrange toujours pour avoir mon bras droit, ma lampe de poche et un paquet de chewing-gum dans ma veste




- heroes never die -

MessageSujet: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 12:31




il était né mort, apeuré par ses propres pensées

Darwin
Clarke

nom ▲▼ Les Clarke ne sont pas seulement les descendants de Superman, mais des humains qui ont toujours été pour l'amour entre humain et omniaque, pour la paix et un futur calme. Malheureusement, cette forme de pensée à commencer à se dégrader quelques grands-parents plutôt, laissant Darwin dans un mélange d'idéaux si opposé que quelques conflits ont finit par casser l'image parfaite des Clarke. prénom ▲▼ J'ai déjà demandé à mes parents si j'avais été adopté pour m’appeler Darwin avec des yeux bridés comme les miens. Pour seule réponse j'ai eu un ''humpf'' de mon père et un regard assassin de ma mère. Je ne sais pas vraiment comment le prendre. âge ▲▼ Vingt-deux années que je traîne sur les restes de la planète terre, un point parmi tant d'autres, une bouche en plus à nourrir et une cervelle pas plus intelligente que les autres. Ça fait donc vingt-deux années que je me demande ce à quoi je sers ici. origines ▲▼  Nouvelle-Zélande mes parents n'ont jamais voyagé. Seul mon arrière-arrière-arrière-arrière-arrière grand mère d'origine coréenne, est la première des Clarke a être venue s'installer en Nouvelle-Zélande. Mais puisque mes origines coréennes sont assez lointaine et que je n'en parle pas un mot, je garde les origines de la Nouvelle-Zélande. lieu de naissance ▲▼ Rien de plus surprenant que Néo, je ne fais pas dans l'originalité. métier ▲▼ Je bosse chez papa-maman en tant que conseiller robotique. L'entreprise ''familiale'' fleurissante grâce au gouvernement, n'est rien d'autre qu'une boutique où l'on vend des pièces légales d'une valeur inestimable mais, avec un bon de garantit -au contraire du marché noir. Je ne me suis pas vraiment cassé la tête à savoir ce que je voulais faire, j'avais un emploi à porter de main. situation sociale ▲▼ Si je faisais un vrai boulot, je ferai peut-être partit des riches. Mais la flemme est bien plus forte que l'argent. Je ne suis ni pauvre, ni riche, très souvent aidé par mes parents pour m'acheter le dernier jeu à la mode. situation émotionnelle ▲▼ Rien, c'est ce qui correspond le mieux à cette situation. J'aime la solitude, bien plus qu'une douce étreinte, mais je ne me refuse pas de temps en temps une confiserie. Mais j'suis pas trop bonbon, ça me donne des nausées si j'en abuse. orientation sexuelle ▲▼ Bisexuelle. Totalement indifférent aux charmes des femmes ou des hommes, tout ce qui compte c'est qu'un soir je n'ai pas dit non. position dans les partis ▲▼ Je voudrais avoir une idée fixe, monter sur l'estrade et crier mon opinion si haut et fort que je m'en arracherais les poumons et crèverais à la Jules César, en criant au meurtre. Mais je suis indécis. D'un côté ma mère pense que les omniaques n'auraient jamais du exister, de l'autre mon père trouve passionnant l'amour humain/omniaques -il rêverai d'expérimenter c'est certain, il l'aurait déjà fait s'il n'y avait pas ma mère dans l'équation- et face à ces deux partis, je n'en sais rien. J'y réfléchis quand j'y penses, échafaude des listes de plus et de moins, en tombant sur une égalité parfaite au final. Puis, je ne fait pas autant confiance aux hommes qu'aux omniaques. Faut dire que j'suis pour aucun camp le temps que j'y réfléchisse à deux fois. traits de caractère ▲▼ Pensif, touche à tout, solitaire, tête en l'air, bordélique, pessimiste, rancunier, ennuyeux, têtue. avatar ▲▼ l'homme de mes rêves kim jongin crédits ▲▼ leon-scotts.

Sourires faussés


Néo pour toi, c'est le renouveau ou le déclin ? ▲▼ Encore un autre tableau où l'on peux peser le pour et le contre, gribouillé sur une feuille qui traîne dans un coin de mon bureau. Il est certain que si on laisse les choses telles qu'elles sont, un nouveau flot d'incident et d'acte terroriste va pousser Néo à sa perte. Il faut quelques choses de nouveau et d'ingénieux, une lois, une règle qui pourrait mettre tous le monde d'accord en un battement de cils et faire signer un cessez le feu en un rien de temps. Un rêve impossible, je le sais bien. Néo coule doucement à sa perte, s'entraînant dans une chute longue mais douce, bercé par les bras d'aciers d'Hadès qui nous paraîtrons si moelleux dans quelques années, quand on s'écrasera stupidement contre la terre. Et il y aura toujours un gars dans le fond qui arrivera à ouvrir sa gueule pour dire "je vous avais prévenue".
Plutôt guerre ou plutôt paix ? ▲▼ On a besoin de tourner cette page, léchant le bout de notre doigt pour y laisser de la bave et avoir plus de facilité à la tourner. Mais cette page, quelqu'un est venue la coller avec de la colle extra-forte. On tire ? Elle se brise. On la casse ? Elle se déchire. On attend ? La colle collera encore plus et abîmera le papier. Quelles solutions nous restent-ils ? Aucune. Des personnes se sont déjà battus pour ce combat, certains ont sacrifiés sa vie, sa famille, ses amis et des innocents pour cette putain de page. Rien à y faire. Elle reste bloqué. On devrait juste fermer le livre, le ranger sur l'étagère et trouver sur internet l'exemplaire en ligne pour connaître la fin. Connaître la fin du monde. Pour moi, ce n'est qu'une question de temps. De jours ? De mois ? D'années ? De siècles ? Combien de temps avant l'extinction de notre monde ? Il ne nous restes plus rien, peut-être un brin d'espoir gisant quelques parts, une solution sur l'internet qu'on aurait loupé. J'ai baissé les bras dès ma venue au monde. Je ne vois pas pourquoi me battre pour un monde qui ne cesse de se battre pour un rien.
Comment perçois-tu l'avenir ? ▲▼ Une contrefaçon du tableau de la Joconde. Parfait sous certains angles, agréable à regarder et parfaitement bien fait, frôlant du bout des doigts la perfection. Puis autour d'un dîner entre amis, un verre de vin en trop, on se penche et se vante sur les mérites de ce tableau trônant dans son salon. Une réflexion sur une légère tâche qui différencie le vrai du faux. On s'emporte, on crie au voleur, au meurtre, à une mauvaise blague. L'alcool divise deux idées, ceux qui n'y croient pas, ceux qui ne voie qu'un lueur. Les clans se déchaînent d'arguments et la main des Enfers surgit pour déchirer le tableau en mille pièces, l'éparpillant aux quatre coins de l'appartement. Néo est ce tableau : une dispute en trop, et l'explosion nous éclateras droit dans la gueule.


Wipe you clean with dirty hands

Âme
cachée


i. C'est un fils unique, pas un pourri gâté qui pleure une fois pour avoir son jouet préféré et tout le reste du magasin, mais plus du genre à suivre ses parents sans jamais rien dire ni rien demandé. Gamin sage et calme depuis tout petit, la seule crise qu'il avait du faire, fut le jour de son anniversaire, celui de ses six ans. Ses parents l'avaient oubliés, offrant à toute vitesse une boîte d'allumette à leur fils. À six ans, on peux pas faire grand chose avec une boîte d'allumette. À part peut-être rectifier le "fils unique". ii. Il a eu pendant trois années un petit frère. Il était né à ses 6 ans, mort à ses 9 ans. Son prénom est un mot qu'il s'interdit de prononcer, de penser, de souffler, de voir, d'entendre, de deviner. Si son frère est mort, ce fut de sa faute. iii. « J'sais pas. » son conseiller d'orientation en a bouffé. Un régime spécial mais plutôt efficace, puisque au fur et à mesure des entretiens, quelques pertes de cheveux se distinguaient sur son crâne luisant de cheveux gras. Darwin est un indécis. Ce sera oui un jour, puis non dans les dix prochaines secondes. Le « j'sais pas » c'est rapidement transformé en un « pourquoi pas » quand ses parents lui ont proposés de reprendre la boutique un jour. Un avenir sans avenir, mais un avenir tout de même. iv. Même s'il ne parle pas souvent, c'est un touche à tout depuis sa naissance. Ses doigts sont ses petits trésors, ils expérimentent un tas de chose : des nouvelles matières, des constructions incongrues, des idées étranges qui font pleurer ses doigts, des charges d’électricités qui passent à travers son corps avant de sortir du bout des doigts. Il construit, détruit et reconstruit. Ça passe le temps et il trouve ça fascinant. Un rubik's cube dans les mains, et Darwin perd toute notion du temps. v. Dans son maudit appartement désordonné de l'entrée aux toilettes, son bureau est un vrai chantier. Des pièces mécaniques en tout genre jonchent sur le sol afin d'assouvir son petit plaisir : construire des petits robots, piquant quelques pièces dans la boutique de ses parents en toute discrétion. Ça peux aller de la lampe qui s'allume d'une commande vocale, au système de sécurité de son appartement. Devant lui aurait pu s'offrir un parfait avenir d'inventeur, mais son pessimisme gâche tout ses rêves. « Je ne serai jamais un grand inventeur parce que ... » et un nouveau tableau des pour et des contres s’affichera sur une nouvelle feuille qu'il déchira et jettera dans sa poubelle. Et si ça tombe à côté, il ramassera plus tard. vi. À l'âge de six ans, il a perdu son bras droit. La « faute à son père » comme dirait sa mère, mais c'est de la faute à son ignorance de gamin. Un dimanche matin, son père avait emmené son fils près d'une rivière qui coupe quelques rues, où les gamins adorent foutres leurs pieds dedans pour se rafraîchir et mouiller ses amis. Darwin avait pris soin de remonter son pantalon en deux ourlets parfait et retirer son gilet pour se balader en manche courte. Tout allait bien, jusqu'à ce qu'il glisse en voulant éviter un poisson remontant le courant d'eau. Sa main droite fut aspiré par une sortir d'air, aspirant sa main, son coude, puis son bras. Près d'une minute était passée avant que son père ne lève les yeux de son portable pour voir son fils la tête sous l'eau, visiblement inconscient et le bras bouffé par la sortit d'air. Une amputation fut nécessaire pour ne pas pourrir le reste de son corps. Il eu même le droit de voir son bras droit découpé sur un plateau. vii. Depuis cet incident, il déteste les poissons et les rivières. Peut-être stupide dit comme ça, mais Darwin est extrêmement rancunier et tout ça n'est de la faute qu'à ce putain de poisson. viii. Cela fait donc depuis ses six ans qu'il a le droit à une prothèse à la place de son bras droit. Ce n'est pas quelques choses dont il irait se vanter, mais auprès de ses camarades de l'époque, tous le monde avaient trouvés ça « trop cool, moi aussi j'en veux une ! » comme quoi, les enfants sont vraiment des idiots. Son bras a évolué en même temps que lui. Touche à tout de naissance, avoir un instrument comme ça au bras fut un cadeau de noël arrivé en avance. Sa prothèse à reçue mainte et mainte modification, étrange au plus pratique. Aujourd'hui encore, il continue à trifouiller son bras comme un vulgaire morceau de viande. ix. Darwin dors peu car il a toujours un projet en tête, une tâche qui va lui prendre bien plus qu'une seule petite heure avant de dormir. Il travaille la nuit sur des projets futiles mais passionnant. La journée, il déambule dans son magasin à la recherche d'une seconde de repos. x. Il est ennuyeux. Il ne faut pas avoir peur de le dire, c'est quelqu'un d'ennuyeux lorsque l'on reste trop longtemps avec lui. Le gamin finit par s'épuiser, comme si ses batteries étaient à plat, et plus rien ne pourra le faire bouger. Sa voix s'arrête, son corps entier s'arrête et plus qu'une limace à traîner de force n'importe tout est devenue lui. C'est le même cirque lorsqu'un ami lui demande de sortir le soir. Les fêtes c'est pas son truc, il préfère rester chez lui et rien ne lui fera changer d'avis. En plus d'être ennuyeux, il est têtue.


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Darwin Clarke le Mer 28 Déc - 14:56, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 30
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ pseudo : blurpblurp
▲▼ avatar : Kim Jongsexyin
▲▼ crédit(s) : Faust (vava)

▲▼ âge : 22 années de perdue, 354 kg de déchet et des centaines de kilowatt perdue à cause de moi
▲▼ race : Rien d'autre qu'un humain sur la planète des humanoïdes
▲▼ métier : Conseiller dans la boutique de papa et maman

▲▼ dans tes poches : J'ai toujours un trou dans ma poche, mais je m'arrange toujours pour avoir mon bras droit, ma lampe de poche et un paquet de chewing-gum dans ma veste




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 12:33



Leave the horror here

Try
again


Ses yeux restaient plantés sur son verre, fixant l'eau qui finissait par se balancer fébrilement et de moins en moins, se mourant de mouvement manquant. « Et toi t'en penses quoi, Darwin ? » son nez se redressa, ses sourcils se fronça et un sentiment désagréable piqua sa cervelle. Il n'avait rien écouté de tout ce qui avait pu ce dire pendant la réunion de famille, il devait se ressaisir et trouver une réponse qui pourrait convenir à tous le monde. Qui pourrait l’éjecter de la conversation et revenir à son verre d'eau. « C'est pas c'qui m'préoccupe le plus. » un haussement des épaules qui va avec et ses yeux redescendaient lentement sur son verre. La discutions repris. Dans quelques heures, quand le reste de sa famille rentrera chez lui, ils parleront encore une fois de lui en disant qu'il était un gamin paumé, qu'il faisait pitié et tout autre commentaire fichtrement futile pour sa personne. Pensez ce que vous voulez, j'me fou bien de votre gueule tous les jours ; c'est pas qu'il n'aimait pas sa famille, mais trop de monde autour de lui qui pourrait s'intéresser à sa personne le rendait mauvais. Mauvais et très mal à l'aise. Ses parents l'avaient fait comme ça, il ne pouvait pas se blâmer pour être un gamin étrange. Puis, il n'était plus un gamin. Vingt-deux ans était déjà au compteur et pourtant, un verre d'eau pouvait encore le divertir pendant des heures durant.

« Toi tu veux faire quoi plus tard ? » qu'elle lui demandait. Elle avait pas autre chose à foutre que de poser des questions niaises et stupides comme celles-ci ? Elle voudrait peut-être entendre ''je voudrais faire rien d'autre que de passer ma vie avec toi, à tes côtés'' et après, il l'embrasserai sur un air de violon romantique, puis un flash-back et une promesse débile. « J'en sais rien. » bien sur que non, il n'allait pas lui retourner la question. C'est qu'une pauvre fille qui rêve d'un amour impossible, elle rêve de lui et d'une amourette passionnante. Le problème, c'est qu'il n'est pas passionnant. « Moi, plus tard... » et moi je, moi je ; il voulait se lever, il coller une baffe et rentrer chez lui, haïssant pour le restant de ses jours toute les gamines du monde. « Je voudrais devenir médecin. Pour sauver des vies ! Je sauverai ton cœur en donnant le mien s'il le fallait. Et toi ? Tu ferais ça pour moi ? » rêve pas plus loin que le bout de tes doigts de pied, j'irais cracher sur ta tombe si je pouvais. Darwin ne tourna pas la tête vers la rouquine assise à côté de lui. Pas la peine de savoir qu'elle le regardait, puisqu'elle le fixait depuis deux heures avec un sourire béant sur son visage. Elle crevait la joie, la vie, mais gamine ! qu'il avait envie de crier. On va mourir dans vingt ans ou trente, étouffé par la connerie humaine de ce monde profond. Et tu rêves d'un avenir ? Tu arrives encore à rêver ? Rêver en sachant que dans cette ville, des hommes se font abattre à chaque heures, une arme tire à chaque minutes et des mensonges sont dit à chaque secondes, et tu peux encore rêver ? mais il ne fit rien de cela. Il se contenta de se lever, et quitter ce banc. « J'veux plus jamais te revoir. » il venait de briser un de ses rêves et ce fut une agréable sensation. Il n'avait que douze ans quand il compris que le monde n'était rien, que ses rêves n'étaient rien et que son pessimisme avait gagné la partie. Il n'était plus rien qu'un gamin ambulant, pleurant les rêves des autres.

Ce n'est pas de ta faute; comment sa mère osait lui mentir ? Tout était de sa faute de A à Z. Sa naissance, sa vie sur terre, les mots qu'il lui avait appris, les regards qu'il lui avait lancé. Tout était de sa faute. Et Darwin l'assumait complètement. Il aurait voulu être désolé pour lui, mais il ne l'était pas. Grâce à lui, son frère n'allait pas subir l'horreur de ce cauchemars de vie, de l'avenir inexistant qui appartient aux plus jeunes, de la joie de vivre dans la haine constante et la misère. Si son frère avait fait la même chose pour lui, Darwin lui aurait été reconnaissants. Alors lui aussi devait l'être. Sa mère lui demanda ce qui c'était passé pour la centième fois. Il répondit avec le même robotisme qu'avant. « Je jouais avec mon bras quand j'ai entendu un craquement. Je suis allé voir dans sa chambre et il n'était pas là. Je suis allé dans la salle de bain sur un coup de tête et il était là. Il avait du monter sur un tabouret pour ouvrir le placard à pharmacie. Toute les boîtes étaient à terre. Lui aussi. » sa mère tapota son crâne comme on réconforte un chien. Ce n'est que quelques jours plus tard qu'il s'est rendus compte de son acte. Il venait tout juste de tuer son frère. Tuer son frère à neuf ans, mais le blâme qu'il se mettait sur sa conscience n'était rien qu'un ridicule ''désolé''.

« Et voilà ton bras Darwin, dis-lui au revoir. Il ne vas pas trop te manquer ? » ce petit vieux aux lunettes rondes minuscules qui se confondaient avec ses joues pendantes et ses poches immenses sous ses yeux, rendait tous le monde dans la pièce inconfortable. Ses parents des deux côtés de son lit d'hôpital, ses oncles et tante qui préféraient regarder leurs pieds et ses cousins qui fermaient leurs yeux tellement fort qu'ils allaient rentrer à l'intérieur de sa cervelle si ça continuait ainsi. Darwin secoua simplement la tête, regardant furtivement son bras droit bleu et violacé sur le plateau d'argent, du sang coulant encore à l’extrémité. Le petit aurait du en faire des cauchemars, mais cette image avait quitté son esprit le temps de cette bonne nouvelle. Une prothèse. Il en avait déjà vue, certaines non modifiés et d'autres customisés par leurs porteurs. C'était littéralement noël avant l'heure, il s'imaginait déjà lancer des lasers du bout de ses doigts, voler, devenir invisible et tout autre connerie qu'un enfant pourrait imaginer. Le jour d'après, il avait pu choisir la prothèse qui lui convenait le mieux. Un modèle simple pour commencer. Le soir même, Darwin l'avait déjà ouvert en deux pour rajouter des options et tout autres bidules normalement incompréhensibles pour un gamin de six ans. Ouais mais Darwin, il est pas con. À vrai dire, il n'a jamais été con. Sauf en devenant adulte.


I'm the fury in your head

Bang
bang


Sur la toile qu'est internet, je m'identifie sous le nom de blurpblurpblurp. Personne ne veux savoir comment j'ai trouvé ce surnom, mais j'vais vous le dire : je rigolait en regardant mon frère chanter "les frites vont cramer" tout en mangeant de la compote de pruneau, jusqu'à ce que cette dernière me ressorte par le nez. De un, j'ai plus jamais remangé de la compote de pruneau. De deux, j'ai exactement fait "blurp" lorsque cet incident c'est déclaré.
Sinon vous pouvez m'appeler léa  :cc: g 18 an  :cc: j'habite en ce moment en angletterre mais je repart en mars, donc mon activité varie pas mal mais j'suis au moins là deux fois dans la semaine  :cc: et si tu veux mon numéro, on peux s'arranger  :cc:


Je suis un peu dérangé mentalement mais je vais essayer d'être calme ici. Je vous aime déjà, pis faut se l'avouer que le fo il est magnifiqueeeeeeeeeeee  :blbl:

allez, j'file finir ma fiche. quitte à aller dormir à trois heures du matin.
:rip:
 
En cas de disparition, acceptes-tu que nous utilisions ton personnage pour une intrigue/event ? ▲▼ oui ou non, oui ou non, oui ou non, oui ou non ... j'vous laisse darwin pour faire tout et n'importe quoi, après tout il est sortit de ma tête ici, il peux pas squatter ailleurs que ce fofo  :uou:


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Darwin Clarke le Mer 28 Déc - 14:58, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 84
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : Goo Hara
▲▼ crédit(s) : alanlamascotte ♥ (vava) alas (signa) TUMBLR (gif)

▲▼ âge : sept ans
▲▼ nom de code : delusion
▲▼ rang au sein d'OW : soutien
▲▼ race : omniaque
▲▼ métier : conceptrice d'écran, projecteur holo et caméras diverses

▲▼ dans tes poches : son canon projecteur, mesmer. Un tournevis multi-fonction




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 13:35

Trop de vide, pas content ! Pas content ! :boude:

Brefouille, bienvenue par ici et bon courage pour ta fichette :hysteric:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 30
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ pseudo : blurpblurp
▲▼ avatar : Kim Jongsexyin
▲▼ crédit(s) : Faust (vava)

▲▼ âge : 22 années de perdue, 354 kg de déchet et des centaines de kilowatt perdue à cause de moi
▲▼ race : Rien d'autre qu'un humain sur la planète des humanoïdes
▲▼ métier : Conseiller dans la boutique de papa et maman

▲▼ dans tes poches : J'ai toujours un trou dans ma poche, mais je m'arrange toujours pour avoir mon bras droit, ma lampe de poche et un paquet de chewing-gum dans ma veste




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 14:03

Chai Lai Absorn a écrit:
Trop de vide, pas content ! Pas content ! :boude:

Brefouille, bienvenue par ici et bon courage pour ta fichette :hysteric:

Mais tu m'aimes quand même :ouh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 15:01

omg ce bg, omg ce pseudo, omg tout. :gn: J'AVOUE. PK C VIDE. :blbl:
icant
imded
:blbl: :blbl: :blbl:
j'en veux PLUS. bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche ! :viens: :baye:

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 192
▲▼ implanté depuis : 10/11/2016
▲▼ pseudo : rue des étoiles (emeline).
▲▼ avatar : catherine mcneil.
▲▼ crédit(s) : isadora l'exploratrice (ae)

▲▼ âge : vingt-sept, le club des maudits, elle attend la fin du mois pour se tirer une balle.
▲▼ race : de chaire et d'os.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque silencieuse,
▲▼ métier : matrone du red lips,

▲▼ signe(s) distinctif(s) : rouge pute aux lèvres.
▲▼ dans tes poches : un beretta rouillé avec un b en initiale toute rayée, ca.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 15:13

nan pire que le vide c'est quand t'as deux trucs de fou de remplis et pas de suite, c'te frustration. :neuh:
bienvenue parmi nous en tout cas. :koeur:

_________________
▲▼  BREATH OF LIFE



You trick your lovers That you're wicked and divine You may be a sinner But your innocence is mine

~ red


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 162
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ pseudo : erebor, loïse
▲▼ avatar : the kpop dude (tae)
▲▼ crédit(s) : nerd.com (avatar)

▲▼ âge : vingt-deux ans
▲▼ race : misérablement humain
▲▼ position dans les partis : neutre, déçu par la politique
▲▼ métier : star montante du gaming

▲▼ signe(s) distinctif(s) : la bouche en cœur et le regard blasé
▲▼ dans tes poches : un peu d'argent, un baume à lèvres, des broutilles toutes aussi inutiles que lui




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mar 27 Déc - 18:23

je n'ai que ça à ajouter
+ LA SUITE UGH
je veux en savoir plus :beuh: :beuh:
bienvenue dans le coin, t'es beau, j'aime tes yeux, j'aime ton odeur, tous tes gestes :siffle: :hihi: :hihi: bon courage pour ta fiche et réserve moi un lien surtout :gn:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 30
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ pseudo : blurpblurp
▲▼ avatar : Kim Jongsexyin
▲▼ crédit(s) : Faust (vava)

▲▼ âge : 22 années de perdue, 354 kg de déchet et des centaines de kilowatt perdue à cause de moi
▲▼ race : Rien d'autre qu'un humain sur la planète des humanoïdes
▲▼ métier : Conseiller dans la boutique de papa et maman

▲▼ dans tes poches : J'ai toujours un trou dans ma poche, mais je m'arrange toujours pour avoir mon bras droit, ma lampe de poche et un paquet de chewing-gum dans ma veste




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mer 28 Déc - 2:29

Alan Jane : on en parle de cole ? jlai jamais vue sur un fo mais ptn
il é bo
il é mon enfence
il é parfé
pis le vide, il est po resté longtemps, vous êtes impatient c'est tout :3:
pis merki patrick :kiss:


Kata Shadrina : le pire du pire, c'est que j'ai tout effacé pour recommencer pcq j'aimais po :kyu:
merki petite choucroute :kiss:


Ye-Sung Moon : :neuh: :neuh: :neuh: :neuh:
cette boté, besoin de toi envie de rien :3:
ton lien est déjà réservé dans la partie ''vip pro des gens bo''
:ouh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 192
▲▼ implanté depuis : 10/11/2016
▲▼ pseudo : rue des étoiles (emeline).
▲▼ avatar : catherine mcneil.
▲▼ crédit(s) : isadora l'exploratrice (ae)

▲▼ âge : vingt-sept, le club des maudits, elle attend la fin du mois pour se tirer une balle.
▲▼ race : de chaire et d'os.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque silencieuse,
▲▼ métier : matrone du red lips,

▲▼ signe(s) distinctif(s) : rouge pute aux lèvres.
▲▼ dans tes poches : un beretta rouillé avec un b en initiale toute rayée, ca.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mer 28 Déc - 15:39



il est des nôtres

move
bitch

:blbl:
les mots me manquent. j'ai dévoré ta fiche en sortant du lit ce matin et j'ai eu ma claque de la journée, darwin est beaucoup trop intéressant. j'aime sa manière d'être négatif, il me donne l'impression de quelqu'un qui aurait pu être heureux s'il avait pas eu quelques neurones en trop. ce pauvre garçon est trop réaliste, il va falloir qu'on lui redonne le goût des paillettes et des rêves. :koeur:
la mort de son petit frère est particulièrement dérangeante :*-*: , alors comme ça on s'joue cain et abel et on bute sa moitié ? :heu:
ne m'approche pas. tu fais presque peur. :ouh:
que dire d'autre, ta plume est akslsl :kiss: , je vais te suivre de près en rp toi.


Bravo à toi l'affreux ! Cette fiche annonce ta libération, après la galère de la fiche tu vas devoir faire tout ce qui est administratif. Une fois ceci fait, tu pourras enfin te balader dans les rues de Néo.  :ouh: Pour ce qui est de l'avatar, t'as pas trop à t'inquiéter ! Si t'as bien fait ton boulot ça a déjà été recensé, si c'est pas le cas hésite pas à MP un admin. Du reste on va te demander de passer par ce coin avant toute chose. Pour tout ce qui est maisons, partis, noms de codes, d'omniaques, etc. Bref ce qui est relou mais une fois que c'est fait t'es bien ! Ensuite c'est assez free, tu peux parfaitement aller te faire des liens comme aller te créer un un scénario, tout dépendra de ton envie du moment.

Bien évidemment, une fois que tu seras en paix avec toi-même, tu pourras écrire avec nous. Et on espère que tu t'éclateras bien en notre compagnie, on t'fait des bisous sur les fesses - parce que grouh.  :copul:  :ouh:  :lele:

:baye:  :baye:  :koeur:

- heroes never die -


_________________
▲▼  BREATH OF LIFE



You trick your lovers That you're wicked and divine You may be a sinner But your innocence is mine

~ red


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 30
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ pseudo : blurpblurp
▲▼ avatar : Kim Jongsexyin
▲▼ crédit(s) : Faust (vava)

▲▼ âge : 22 années de perdue, 354 kg de déchet et des centaines de kilowatt perdue à cause de moi
▲▼ race : Rien d'autre qu'un humain sur la planète des humanoïdes
▲▼ métier : Conseiller dans la boutique de papa et maman

▲▼ dans tes poches : J'ai toujours un trou dans ma poche, mais je m'arrange toujours pour avoir mon bras droit, ma lampe de poche et un paquet de chewing-gum dans ma veste




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   Mer 28 Déc - 16:31

Merci :ouh:
J'vois pas trop quoi dire d'autres, vous êtes des merveilles et c'est supra géniale :kyu:
jvsaimes déjà pouah
:koeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



- heroes never die -

MessageSujet: Re: Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_   

Revenir en haut Aller en bas
 

Issue d'un passé turbulent, qui nous réserve un futur brûlant_

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [A.C] On ne sais jamais ce que la vie nous réserve [Adriam]
» Ce que l'avenir nous réserve
» Dans la vie Chaque chose a son temps , La vie nous réserve plein de surprise !
» La vie nous réserve des surprises
» /!\ La vie nous réserve parfois bien des surprises ... ∞ Willow
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲▼ HEROES NEVER DIE :: 
de chair ou de métal
 :: Puces implantées :: Aux portes blindées
-