AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

sur HND jeune freluquet ! :ouh:
pour éviter tout malaise, merci d'aller lire les annexes le plus rapidement possible ! :you: :ouh:

Partagez | 
 

 Born of the rust - Oswald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 9
▲▼ implanté depuis : 26/12/2016
▲▼ pseudo : Magellan
▲▼ avatar : Robert Downey Jr
▲▼ crédit(s) : Blondie

▲▼ âge : 42 ans
▲▼ nom de code : Quasimodo
▲▼ rang au sein d'OW : Tank
▲▼ race : Humain
▲▼ position dans les partis : Neutre
▲▼ métier : Ferrailleur

▲▼ signe(s) distinctif(s) : Une odeur de cigare bon marché, des tâches de graisse mécanique et de rouille sur les vêtements
▲▼ dans tes poches : Un petit pistolet à charges paralysantes coinsé dans le pantalon au niveau de la ceinture, une boite d'allumettes, un étui à cigare, une petite boîte de chewing-gum et un porte-feuille




- heroes never die -

MessageSujet: Born of the rust - Oswald   Lun 26 Déc - 22:40




C'est en forgeant qu'on devient forgeron

Oswlad
Richter

nom ▲▼Richter prénom ▲▼ Oswald nom de code ▲▼ Quasimodo ou tout bonnement, Quasim âge ▲▼ 42 ans origines ▲▼ Les origines de son père étaient plus germanique, quand à celles de sa mère eux étaient plus française et anglaise lieu de naissance ▲▼ Néo métier ▲▼ Ferailleur, devrait être Ingénieur (de génie), mais qui pourtant n'a jamais trouver une entreprise lui ayant ouvert leurs portes situation sociale ▲▼ Pas vraiment pauvre, mais pas riche du tout, les revenues varies en fonction du court des métaux. situation émotionnelle ▲▼ Célibataire. Est sortit d'une dépression, qui n'a rien avec des problèmes de cœurs, il y'a quelques mois, mais va nettement beaucoup mieux aujourd'hui et pense même à aller fleurter orientation sexuelle ▲▼ hétéro, bien qu'il n'a aucun mauvais point de vue sur les orientation des autres position dans les partis ▲▼ Neutre, pour la paix et l'harmonie traits de caractère ▲▼ Obstiné, un tantinet suicidaire, optimiste, franc, protecteur, ingénieux et ouvert à la conversation rang ▲▼ Tank avatar ▲▼ Robert Downey Jr crédits ▲▼ Blondi, Tumblr, etc...

Sourires faussés


Armes/facultés ▲▼ Ce qui est en réalité mon arme, n'est autre qu'une armure. Imposante d'un Bleu foncé au reflet d'argent et au blindage plutôt épais, elle est pourtant un peut plus léger que d'autres, lui permettant ainsi d'être légèrement plus rapide que ces autres compères tanks. Spécialiste du défonçage de mur ou de porte, l'armure apporte une force plutôt agréable à son porteur, moi, me permettant aussi et surtout des déplacements prodigieux de par des ''Super Bond'', mélange de force hydraulique et de propulsion, permettant ainsi d'évoluer rapidement dans des espaces ouverts. La carte maitresse de l'armure est qu'elle détient en réserve une attaque qui est produit par la rencontre ce ces deux mains, qui quand elle sont joint en les frappant fermement, génèrent une puissante onde de choc autour de moi. D'un rayon d'à peine sept mètre, le son qu'elle produit est presque semblable à celle d'une énorme cloche, donnant ainsi son nom de ''Sonneur de Cloche'' à la capacité. Les dégâts sont surtout conséquent sur les êtres au blindage peut puissant. Malheureusement cet dernière capacité n'est utilisable qu'une fois et demande un changement de pièce au niveau des mains pour pouvoir réitérer l'action. Sans pour autant toucher à l'intégrité de l'armure, c'est en réalité une pièce spéciale qu'on peut facilement fabriquer, mais qui demande un certain temps à remplace, malheureusement trop long à faire lors d'une bataille.

Mise à part mon armure de combat qui fait de moi un très bon tank, je ne reste qu'un ingénieux ingénieur, ce qui est déjà bien aussi. Aimant mettre les mains dans le cambouis et la rouille, bricolant sans cesse tout et n'importe quoi, je suis capable de construire presque n'importe quoi, que cela soit issue de mon imagination ou de celle d'un autre. Si sa suit les lois de la science, avec de la volonté, j'estime pouvoir y arriver. De plus, n'étant pas en armure 24h/24, j'ai conçue un petit pistolet à charge paralysant dont la recharge prend quelques secondes. L'arme tire coup par coup et est pour moi, un gage de sureté quand je suis loin de mon armure.

Pour finir, l'armure est doté d'un mode de pilotage automatique, souvent usé lorsque je suis trop loin d'elle pour la rejoindre. Appuyant simplement sur une commente relié à ma montre, qui sert aussi de gps pour que mon armure, permettant ainsi à cette dernière me retrouver, faisant de même que je puisse m'en équiper le plus rapidement possible.
Selon toi, Overwatch pourra-t-il redorer son blason ? ▲▼ Et pourquoi ne le pourrait-il pas ? Je ne suis serte pas expert en histoire et encore moi en celle d'Overwatch, vivant plutôt avec mon temps, mais de ce que j'ai pus en lire et pour mon avis personnelle, ce qu'ils étaient par le passé ne veux pas dire que l'Overwatch de maintenant sera pareille, nan ? On m'a fait confiance pour en faire partit et je fais confiance en mes partenaires et en mes capacités pour afficher au yeux du monde notre potentiel et nos motivations plus que louable.
Comment perçois-tu l'avenir ? ▲▼ Au premier abord, difficile, car emprunt à des tensions qui deviendrons sans doute de plus en plus violentes. Pourtant, j'ai espoir en un apaisement et en un retour à la paix et l'harmonie, même si je présume que cela sera sans doute du en partit, aux activités d'Overwatch, autant qu'en celle des gens qui lutte aussi pour la paix, mais de façon moins violente.


Wipe you clean with dirty hands

Âme
cachée


i. Il a été à de nombreuses fois recalé lors d'entretiens, principalement en raison de ces origines très modeste et de l’habitude trop peut assurer qui en découlait, cela était aux yeux de ces recruteurs symboles d'une mauvaise image pour eux, ne tenant ainsi pas compte, de ces très bons résultats.  ii. Depuis tout jeune, il fut très habile de ces mains, parvenant à confectionner des choses qui parfois était bien trop compliqué à faire par d'autres enfants de son âge. iii.Il a toujours aimé travailler le métal, tombé tout simplement dedans depuis tout petit, les métaux sont ces matières de prédilection. Plier, souder, marteler, voir, même sentir ou rien que toucher des métaux est pour lui un plaisir et une certaine forme de relaxation. iv. Amateur de littérature, passion qu'avait sa mère, c'est de là que lui est venue son concept de Quasimodo, étant à la base un grand fan du personnage et de l’œuvre dont-il est tiré. v. Il fume des cigares assez régulièrement, serte pas les plus chers, ni même les meilleurs, mais il n'est pas rare de le voir travailler un cigare au bec, puis de le voir, courir chercher un extincteur pour éteindre ce que les cendres on fait brûler dans son atelier.  vi. Bien qu'il a une carrure plutôt fait de muscle que de graisse, il n'en reste pas moi un piètre combattant au corps à corps. Pouvant se défendre face à quelques gars avec un bon tabouret à la main au coin d'un bar, c'est moins le cas face à un pratiquant d'art-martiaux ou face à plus d'hommes qu'il n'a de doigts sur les mains.  vii.Il a côtoyé plusieurs femmes dans sa vie, parfois même plusieurs en même temps, mais n'a jamais passé le stade de la relation officiel et de la rencontre des beaux-parents, une joie pour lui d'un sens.  viii. Brillant ingénieur, il a confectionné quelques petits robots dotés de caméra et de détecteur de mouvement qu'il laisse vadrouiller plus ou moins librement dans sa casse pour surveiller d'éventuel vol dont il pourrait être la cible. Son père avait des chiens pour faire le boulot, lui aussi il fut un temps, mais ils pauvre bêtes firent leur temps, qui au final les a malheureusement rattrapé, vive le mécanique. ix. Il ne comprend pas grand chose à la politique, il a même un avis assez défavorable sur le sujet, pense que les politiciens étant riches ne pense qu'aux autres riches dans leur démarche.  x. Il est quelqu'un qui respect les gens, du moins ceux qui le méritent à ces yeux. De même, le respect et pour lui une réciprocité. xi. Il ne fête plus Noël depuis plusieurs années et n'aime pas non plus fêter les anniversaires, du moins le sien, car le seul cadeau qu'il n'a jamais espéré d'avoir ne pourra jamais lui être offert.


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Oswald Richter le Jeu 29 Déc - 16:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 9
▲▼ implanté depuis : 26/12/2016
▲▼ pseudo : Magellan
▲▼ avatar : Robert Downey Jr
▲▼ crédit(s) : Blondie

▲▼ âge : 42 ans
▲▼ nom de code : Quasimodo
▲▼ rang au sein d'OW : Tank
▲▼ race : Humain
▲▼ position dans les partis : Neutre
▲▼ métier : Ferrailleur

▲▼ signe(s) distinctif(s) : Une odeur de cigare bon marché, des tâches de graisse mécanique et de rouille sur les vêtements
▲▼ dans tes poches : Un petit pistolet à charges paralysantes coinsé dans le pantalon au niveau de la ceinture, une boite d'allumettes, un étui à cigare, une petite boîte de chewing-gum et un porte-feuille




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Lun 26 Déc - 22:40



Leave the horror here

Try
again



Bien est trop proche, la cour de la décharge. Celle, où je fis mes premiers pas, là, sous les yeux de mes parents et de leurs chiens bien trop blasés pour y prêter quelconque réel importance. Je me souviens encore de certains monticules d'aciers qui régnait sur cette cour qui à maintenant quelque peu changer. Des imposants tas autour desquels, je poursuivais ces mêmes chiens pour que ces derniers daignent jouer avec moi. Cela fait maintenant quarante-deux ans que je n'ai pas quitté cette cour, devant même maintenant, payer les mêmes impôts que mon père à lui aussi déboursé de sa poche en son temps. Lui qui pourtant avait toujours était proche de son argent et qui râler à la vue des factures. Proche serte, non pas par cupidité, mais bien par nécessité. Lui qui jusqu'à sa mort, était cet homme qui m'aimait plus que tout et qui avait affronter les aléas de la vie avec force, mais qui, pourtant, fini par échouer lamentablement face à sa dernière épreuve. Ces derniers propos étaient son point de vue, non le mien, car même si j'avais foi en son combat contre la maladie qui le rongeait, lui avait bien comprit avant tout le monde que ces jours étaient plus que compté. De grâce et par la bienveillance de son cœur, il garda la tête sur les épaules et vécue paisiblement jusqu'à son dernier souffle. Je n'avais malheureusement qu'à peine vingt-deux ans. J'étais alors bien trop jeune à mes yeux, quand il finit par partir. En comptant bien, cela était bien deux fois plus que l'âge que j'avais à l'époque où je perdis aussi ma mère. Circonstances différentes, mais émotions similaires, c'est donc à l'âge de huit ans, que petit homme devenue grand. Rattrapé par la vie et ces points noirs, ce jour qui devait être une bénédiction finie devint cauchemar.

Bien est très loin, cette époque qui à mes yeux fut bien la pire. De celle-ci, je me souviens de presque tout. Ce jour-là était presque comme les autres, assis à côté de la fenêtre du salon, mon souffle chaud créant de la buée sur laquelle je dessinais en souriant. Dans mon dos, un sapin pas bien grand clignotait pourtant de mille feux. Dans la maison trônait une senteur alléchante embaumant la pièce. C'est alors que l'on vint à m'attraper par la taille et qu'on m'emmena vers la table familiale. Autour de celle-ci, mon père vint à s'assoir, quand à ma mère, elle, m'observait avec une tendresse infinie du coin de la cuisine. Le petit bonhomme que j'étais gravi la chaise et sans respect le plus total, vins à m'agenouiller sur ma chaise. C’était pour nous notre dernier Noël à trois ; et cela a de nombreux sens. Pour dire vrai, le Noël aurait pu être la première d'une longue lignée où nous aurions été quatre à table. Malheureusement, ma mère qui était alors enceinte et presque à terme à cette époque, n'avait pas encore accouché. Attendant ainsi tous avec impatience, le jour proche, de ce qui aurait été l'arrivé de celui qui aurait dû être mon petit frère, nous fûmes tous plus que surpris lorsqu'à peine quelques minutes après avoir pris place à table, ma mère vint à perdre les eaux. Je me souviens encore de cette fausse joie que j'avais eut quand mon père vint à m'ordonner de me préparer à sortir car le bébé arrivé. Prêt bien plus vite qu'à mon habitude, nous vîmes rapidement à rejoindre l'hôpital. Attendant tranquillement et quelque peu impatient dans le couloir avec mon père, je me souviendrais toujours de ce moment où le médecin vint à la rencontre de mon père. Je me souviens de son air réellement désolé et des larmes de mon père. Ces mêmes larmes qu'il tenta de me cacher lorsqu'il vint à moi et à m'expliquer avec ces mots d'adulte que ma mère ne reviendra plus jamais et que le bébé n'allait pas non plus rejoindre la chambre que lui avaient préparée mes parents. Ce jour-là créa un grand vide en moi, plus grand que je ne l'aurais imaginé. Je mis, comme mon père, un certain temps à vivre avec cette perte, mais parvint à poursuivre une vie plutôt normale avec les années.



Bien est aussi proche, de façon figurée, le jour ou ma vie à basculé. Celui au court duquel je vins à me dépêtrer des mots qui me rongeaient depuis des années et qui n'étaient autre que la dépression et l'isolation. Y étant plongé depuis des années à la suite d'un enchaînement consécutif de rejets, cela même, engendré de par diverses entreprises m'ayant simplement rejeté lors de nombreuses entretient pour des raisons plus que sans réels fondements, j'ai gâché un nombre inimaginable d'années à ne vivre qu'une routine morose et sans saveur. Ce qui changea ma vie fut un événement pourtant anodin, un moment d'une vie que beaucoup auraient fui, mais que sans comprendre pourquoi, j'y ai sauté dedans la tête la première. C'était un jour comme un autre, dans un bar comme un autre, un bar que je côtoyais depuis des années. Toujours le même verre de whisky dans une main et le même cigare dans l'autre, je vins à m'interposer dans une histoire qui n'était pourtant pas la mienne. Blasé d'un brouhaha bien trop ambiant et d'une journée éreintante, j'en vins dans un flegme plus que prononcé interpeller un homme qui s'apprêter à en défigurer un autre avec un morceau de verre. Ne me souvenant plus bien des mots que j'avais ainsi employés, je vins sans doute sous l'effet de la fatigue et de l'alcool à engager les hostilités avec l'agresseur. Malheureusement, l'homme n'était pas seul et je vins à me retrouver face à six hommes tout aussi, si ce n'est plus, charpenté que moi. Combats à sens unique, je fus roué de coups et ne me réveilla que deux jours plus tard à l'hôpitale. Tous les frais que mon séjour d'hospitalisation fur pris en charge par l'homme que j'avais sauvé, ou du moins fait épargné par le groupe d'agresseur. Celui-ci s'occupa de tout, venant même a ne pas s'arrêter de s'excuser et demandant mon pardon pour ce qui m'était arrivé. Bien évidemment, je lui donnai sans demander mon reste, c'était légitime, mon état était ma faute, rien de plus, car c'était en y réfléchissent, un honneur d'avoir pu épargner sa vie, car il n'aurait sans doute pas pu survivre à son agression. En tout cas, ce jour-là, je vins à découvrir que je pouvais encore tisser des liens avec des gens, que je pouvais être utile pour eux, que je pouvais faire une différence et ainsi sauver des vies. Je faillis y laisser la mienne, ce qui me fit aussi comprendre que tel que j'étais, je ne pouvais attendre un maximum, que j'avais encore beaucoup à apprendre. C'est ainsi, dans les jours qui suivirent, que j'entrepris l'idée d'un projet qui aurait pu être farfelue, mais qui pourtant s'apprête à être un véritable signe du changement, Quasimodo.

Bien fut long, le temps prit pour ce projet qui aurait pu même, être un projet prenant la poussière dans un placard. Heureusement, cela ne fut pas le cas, car après quelques tentatives peut fructueuse, mais quelque peu tape à l'œil, je refis la rencontre d'une personne que j'avais croisée quelques années plus tôt, une personne que pourtant, je ne connaissais pas, mais qui elle me connaissait. Ce jour-là, un nouvel agent naquit, un qui ne connaissait pas grand de ce qu'il rejoignait, mais qui pourtant le fit avec entrain et passion.




I'm the fury in your head

Bang
bang


Moi c'est Flo... 'Cherche la suite', Mec utilisant plutôt Magellan pour me présenter, j'ai 22 ans, Bas Normand et fière de l'être.  Aimant le RP, les Manga, les film/série et les jeux vidéos (Ds et Pc, quand je peux les faire tourner), Malheureusement, j'ai jamais jouée à Overwatch, pas la bonne config et pas le réseaux qu'il faut pour, pourtant j'aime bien le concept, dommage :rip: En cas de disparition, acceptes-tu que nous utilisions ton personnage pour une intrigue/event ? ▲▼ oui et même vivant ^^


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Oswald Richter le Jeu 29 Déc - 17:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 192
▲▼ implanté depuis : 10/11/2016
▲▼ pseudo : rue des étoiles (emeline).
▲▼ avatar : catherine mcneil.
▲▼ crédit(s) : isadora l'exploratrice (ae)

▲▼ âge : vingt-sept, le club des maudits, elle attend la fin du mois pour se tirer une balle.
▲▼ race : de chaire et d'os.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque silencieuse,
▲▼ métier : matrone du red lips,

▲▼ signe(s) distinctif(s) : rouge pute aux lèvres.
▲▼ dans tes poches : un beretta rouillé avec un b en initiale toute rayée, ca.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Lun 26 Déc - 22:43

QUASIMODO ENFIN.
Je commençais à l'attendre. :fire:
Très curieuse de voir la suite de la fiche en tout cas, bienvenue chez les tarés. :koeur:

_________________
▲▼  BREATH OF LIFE



You trick your lovers That you're wicked and divine You may be a sinner But your innocence is mine

~ red


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 162
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ pseudo : erebor, loïse
▲▼ avatar : the kpop dude (tae)
▲▼ crédit(s) : nerd.com (avatar)

▲▼ âge : vingt-deux ans
▲▼ race : misérablement humain
▲▼ position dans les partis : neutre, déçu par la politique
▲▼ métier : star montante du gaming

▲▼ signe(s) distinctif(s) : la bouche en cœur et le regard blasé
▲▼ dans tes poches : un peu d'argent, un baume à lèvres, des broutilles toutes aussi inutiles que lui




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Lun 26 Déc - 22:49

un tank :lele: :lele:  
ce perso envoie du lourd, gosh, j'ai vraiment hâte de voir la suite :*-*: :*-*:
bienvenue dans le coin et bon courage pour ta fiche :kawaii:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 84
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : Goo Hara
▲▼ crédit(s) : alanlamascotte ♥ (vava) alas (signa) TUMBLR (gif)

▲▼ âge : sept ans
▲▼ nom de code : delusion
▲▼ rang au sein d'OW : soutien
▲▼ race : omniaque
▲▼ métier : conceptrice d'écran, projecteur holo et caméras diverses

▲▼ dans tes poches : son canon projecteur, mesmer. Un tournevis multi-fonction




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Lun 26 Déc - 22:55

C'est un peu iron man avec une armure hulkbuster :mdr: Arrow

Bref ! Nos rangs se garnissent What a Face Bienvenue ici Quasimodo, bonne chance pour ta fichette, on a hâte d'en savoir plus :hihi:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Lun 26 Déc - 23:07

rdj dans notre team, i can't. :rip: je suis en amour avec le pseudo et tout ce que t'as raconté dans le formulaire ! :gn: :pedro: bienvenue et bonne chance pour ta fiche quasi, love u. :blbl: :ouh:

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 31
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ avatar : matt smith.
▲▼ crédit(s) : la p'tite mouette.

▲▼ âge : deux semaines.
▲▼ nom de code : pamelatta.
▲▼ rang au sein d'OW : aucun.
▲▼ race : omniaque.
▲▼ métier : mannequin.

▲▼ dans tes poches : un bijou d'une grande valeur, volé.

ryūjin


- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Jeu 29 Déc - 9:19

omg tout ces choix, je meurs. :blbl: :ouh:
hâte de voir ce personnage à l'action,
il est divin ! bienvenue à toi et bonne chance
pour l'écriture de ta fiche ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 54
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ pseudo : Solosand ou aude, ou audor, jsuis pas difficiiiile
▲▼ avatar : Jake Gyllenhal.
▲▼ crédit(s) : Tik Tok

▲▼ âge : 31 ans.
▲▼ race : Humain.
▲▼ position dans les partis : bat les couilles.
▲▼ métier : Trésorier de la compagnie Procyon.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : Un tatouage en forme triangle sur le poignet, un autre en tête de mort géométrique dans le dos. Toujours une bague avec une pierre de marbre vert au doigt. Et une gueule de chien battu aussi.
▲▼ dans tes poches : Des boutons de manchette en porphyre (ça lui porte chance), un pistolet (petit, 6 balles à tout casser), un casse-tête en fer (vous savez, les deux petits bouts à détacher l'un de l'autre), et une montre. pas au poignet, ça l'encombre.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Jeu 29 Déc - 11:25

AAAAAAAAAAAAAAAAAH RDJ AVEC UN CIGARE tu m'achètes, tu m'achètes, j'adore, j'adhère, bref, UN BIENVENUE POUR TOI What a Face :hysteric:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   Ven 30 Déc - 16:33



il est des nôtres

move
bitch

on sent que t'as fait des efforts au niveau de l'orthographe et c'est super appréciable, il reste des pépins mais le plus gros est dégagé et je t'en remercie. I love you alors, que dire ? oswald est un très bon personnage. sincèrement je le trouve tout en nuance, et ta plume est chouette comme tout. j'ai adorée l'image du gamin qui apprend à marcher devant des clébards qui baillent. :ptdr: non vraiment, c'est touchant comme tout, puis son nom de code, ses capacités je le trouve tellement bien trouvées, c'est unique en son genre. oswald l'est, tout simplement. :kyu: j'adore, j'valide. :gn: merci à toi pour tes efforts. :you:

Bravo à toi l'affreux ! Cette fiche annonce ta libération, après la galère de la fiche tu vas devoir faire tout ce qui est administratif. Une fois ceci fait, tu pourras enfin te balader dans les rues de Néo. :ouh: Pour ce qui est de l'avatar, t'as pas trop à t'inquiéter ! Si t'as bien fait ton boulot ça a déjà été recensé, si c'est pas le cas hésite pas à MP un admin. Du reste on va te demander de passer par ce coin avant toute chose. Pour tout ce qui est maisons, partis, noms de codes, d'omniaques, etc. Bref ce qui est relou mais une fois que c'est fait t'es bien ! Ensuite c'est assez free, tu peux parfaitement aller te faire des liens comme aller te créer un un scénario, tout dépendra de ton envie du moment.

Bien évidemment, une fois que tu seras en paix avec toi-même, tu pourras écrire avec nous. Et on espère que tu t'éclateras bien en notre compagnie, on t'fait des bisous sur les fesses - parce que grouh. :copul: :ouh: :lele:

:baye: :baye: :koeur:

- heroes never die -


_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



- heroes never die -

MessageSujet: Re: Born of the rust - Oswald   

Revenir en haut Aller en bas
 

Born of the rust - Oswald

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» 02. You and I, we were born to die
» You and I, we were born to die - AZAZOU
» 05. Born to be bad
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲▼ HEROES NEVER DIE :: 
de chair ou de métal
 :: Puces implantées :: Aux portes blindées
-