AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

sur HND jeune freluquet ! :ouh:
pour éviter tout malaise, merci d'aller lire les annexes le plus rapidement possible ! :you: :ouh:

Partagez | 
 

 my life extends far beyond the limitations of me (galatée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 11:51




i'm the best me i can be

Galatée
Kirk

nom ▲▼ kirk, dur et sec. nom emprunté à son créateur, l'homme l'a adoptée et nommée. humanisée. prénom ▲▼ galatée, création offerte à la vie dont s'amouracha celui qui l'avait modelée. ironique situation. véritable nom d'omniaque ▲▼ amatta, un nom dont elle ignore la signification et l'origine. le souvenir se perd dans sa mémoire défaillante. âge ▲▼ cinq ans, pour autant qu'elle se souvienne. son vieux corps fatigué cache en réalité les années dont elle a oublié l'existence. ethnie représentée ▲▼ de toute évidence asiatique et européenne, mais les détails lui sont inconnus. lieu de fabrication ▲▼ néo, de corps et d'âme. quelques pièces rapportées d'origines mystérieuses. métier ▲▼ infirmière particulière, son seul patient occupe tout son temps et son esprit. situation sociale ▲▼ modeste, la douce dépend de son créateur pour vivre, et les caisses de ce dernier sont vides. situation émotionnelle ▲▼ ??? difficile de définir la relation qu'elle entretient avec bram. elle se dit amoureuse, d'après la définition que le programmeur lui a donné de ce sentiment. néanmoins, aucun coeur ne bat sous sa carapace de métal, et ce qu'elle appelle des émotions ne sont finalement que des mots vides de sens. orientation sexuelle ▲▼ hétérosexuelle, à défaut d'autre chose. elle n'a pas le souvenir d'avoir expérimenté la chose, et bram ne l'a pas programmée dans ce but. traits de caractère ▲▼ douce, attentionnée, maladroite mais précise, enjouée, enfantine, bavarde, naïve, consciencieuse, intuitive, désintéressée, généreuse, débordante d'optimisme, mauvaise menteuse, étouffante, maniaque, bourrée de toc, loyale, respectueuse. position dans les partis ▲▼ promnium, bien qu'elle ne soit pas inscrite auprès du parti. seule l'entente inter-espèce lui importe. avatar ▲▼ lydia graham. crédits ▲▼ tumblr.

Sourires faussés


Néo pour toi, c'est le renouveau ou le déclin ? ▲▼ galatée n'a jamais vécu ailleurs qu'à néo. elle n'a jamais connu d'autres rues, jamais fréquenté d'autres magasins. les paysages qu'elle voit chaque jour lui sont aussi familiers que la courbe de ses lèvres, la couleur de ses yeux. elle n'aime pas néo, elle est néo. elle est asphalte gris, néon lumineux, bruit de klaxon dans la nuit. son corps d'acier pulse au rythme de la ville, comme le battement cardiaque qu'elle ne possédera jamais. le vrombissement des moteurs, le grincement du train de banlieue, le grondement sourd du métro souterrain. ces sons auxquels elle est habituée sont sa berceuse, son conte de fée.
En tant qu'Omniaque, comment te sens-tu par rapport au passé Omnium ? ▲▼ la guerre. elle n'y était pas, trop jeune gamine encore. mais internet s'est chargé de l'instruire, de lui montrer l'horreur des massacres. il ne lui a pas fallu longtemps pour saisir les tenants et les aboutissants de ce conflit ridicule. on pourrait s'attendre à ce qu'elle soit en colère contre les hommes, pour avoir conduit à leur perte tant des siens. elle sait que c'est la position de bram, au palpitant plein de haine pour ses semblables. mais galatée se sent juste coupable, au nom de tous les robots, tous les omniaques qui ont éliminé tant d'humains. ils ont été si peu à se lever pour arrêter cette hérésie, si peu à se battre pour que cessent les conflits. il lui arrive d'avoir honte de ce passé qu'elle n'a pas connu.
Comment perçois-tu l'avenir ? ▲▼ elle n'est pas médium, elle n'est pas voyante. calculer les probabilités ne sert à rien, car les facteurs sont trop nombreux, trop imprévisibles. l'avenir est flou, incertain. galatée ne se préoccupe pas de l'univers tout entier. savoir ce qu'il adviendra dans quelques années ne l'intéresse pas. en vérité, elle n'est pas équipée pour ressentir la curiosité ou l'inquiétude qui agitent les vivants. la machine ne se projette pas plus loin qu'une semaine, se demandant uniquement si son créateur parviendra à remplir son frigo et payer les factures. aucun autre futur ne lui importe. la possibilité même d'envisager un avenir différent lui échappe.


Wipe you clean with dirty hands

Âme
cachée


i. love robot elle l'ignore, mais galatée n'a jamais été conçue pour prendre soin des hommes. du moins, pas de cette manière. son modèle était destiné aux maisons closes, remplies d'omniaques tous différents les uns des autres. là-bas, aucunes précautions n'étaient prises avec les poupées, et les mauvais traitements conduisaient souvent à la dégradation des robots. c'est ce qui lui ai arrivé, à la douce, une fois de trop. réparations trop coûteuses. elle a fini sur la pile des déchets. ii. bram il signe pour elle le début de son existence. c'est sur lui qu'elle a posé les yeux en s'activant. c'est lui, encore, qui entretient du mieux qu'il peut son corps défaillant. c'est pour et par lui qu'elle existe. plus qu'une raison de vivre, bram est pour elle un dieu, par bien des aspects. humain et créateur de son petit univers, l'écossais lui a enseigné tout ce qu'elle sait, lui a offert un toit et un nom. ce faisant, il l'a rapproche encore plus du genre humain. elle a appris à l'aimer, à sa façon bancale et littéraire, toute en mélancolie et délicatesse. iii. tocs il y a un bug dans le système. une petite erreur de rien du tout, qui lui fait tout compter. les lettres dans un mot, les mots dans une phrase, les mots sur une page. les couleurs d'un tableau, comptabilisées selon leur code rvb. les objets de l'appartement, le nombre de pas dans une journée. elle passe aussi son temps à tout ranger, tout remettre en place. il faut que les fourchettes soient bien alignées dans le tiroir, les chemises correctement pliées sur l'étagère. bram se moque souvent d'elle, mais elle continue, inlassablement, de compter les carreaux de sa serviette. iv. infirmière elle renverse tout, galatée, mais quand il s'agit de bram, elle devient délicate, minutieuse. précise. les injections, les mesures, tout est fait sans accroc. grâce au programme imaginé par bram, elle est capable de soigner de la plus petite écorchure à la méningite la plus virulente. ce qui n'était pas intégré dans le code basique, elle l'a téléchargé sur le net pour parfaire ses connaissances. son travail d'infirmière lui convient à la perfection, à elle qui aime tant prendre soin des autres. elle craint le jour où son créateur n'aura plus besoin d'elle et la remettra dans la décharge où il l'a trouvée. v. mémoire disque dur défaillant. les premières années de sa vie lui sont inaccessibles. elle sait seulement qu'elles ont existé, qu'elle a eu un passé avant de vivre avec bram. un fait auquel le programmeur ne peut rien. elle ignore son âge précis, et sa genèse débute à l'instant où elle a ouvert les yeux pour la seconde première fois. elle ne court pas après ce passé perdu, convaincue qu'il ne comporte rien d'important. vi. sentiments soit elle est trop ancienne pour supporter les updates, soit sa capacité à ressentir des émotions s'est perdue lorsque bram l'a bidouillée. elle connaît la définition des mots, des sentiments. elle sait ce que veut dire aimer, avoir peur, être triste. mais jamais elle ne ressentira les élans de l'âme humaine. alors galatée s'est entraînée à les imiter, ces hommes qu'elle admire tant. elle rit lorsqu'il le faut, mime l'affliction lorsque c'est nécessaire. mais son visage reste vide la plupart du temps, dénué d'expression. vii. humanité à l'inverse de bram, qui ne rêve que de s'arracher à sa peau, à ses os, galatée aspire à une vie humaine, mortelle. la perspective de vieillir, la capacité de s'émouvoir, tout cela lui fait envie. parfois, ses réflexions la plongent dans un désespoir profond, la laissant inerte, incapable du moindre mouvement. ce qu'il y a de cruel à cela, c'est qu'elle ne changera jamais, alors que bram est destiné à la quitter un jour ou l'autre. viii. rêves s'il y a une chose que la machine envie à l'homme, c'est sa capacité à rêver. la nuit, lorsque bram s'endort dans son lit, elle va s'allonger sur le canapé, se branche à sa station de charge et laisse les deux chats s'installer sur son ventre. et alors qu'elle caresse les matous, bercée par leurs ronronnements, elle appelle le sommeil et les mondes oniriques. mais elle reste toujours parfaitement éveillée, les yeux grands ouverts, à fixer le plafond et à réfléchir à la journée du lendemain. ix. existence quotidien précisément minuté. gestes machinaux, exécutés sans y penser. sa vie est réglée comme du papier à musique, mais galatée y trouve son compte. elle aime la minutie avec laquelle bram régit leur petit univers confiné. elle ne veut ni plus, ni moins, que ce qu'elle connaît. la régularité la rassure, la constance l'apaise. quand rien ne change, tout va pour le mieux. x. omniaque on en croise plus, des comme elle. vieille machinerie, aux rouages grippés. il y a au moins dix ans qu'on en fabrique plus, des robots à son image. jamais elle ne croise son propre visage sur le corps d'une autre. peut-être qu'elles ont toutes été mises au rebut, trop anciennes pour supporter les updates. galatée, elle, survit du mieux qu'elle peut grâce à l'entretien de bram. 


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Galatée Kirk le Sam 7 Jan - 14:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 11:51



Leave the horror here

Try
again


Elle ouvrit les yeux, et la lumière l'aveugla instantanément. C'était une lumière vive, blanche et crue, qui agressait les minuscules caméras de ses pupilles. Puis la lumière disparut, lui permettant de faire la mise au point sur son environnement. La pièce dans laquelle elle se trouvait était toute petite, une impression d‘autant plus renforcée  qu’elle était toute encombrée de tout un tas d’objets. Sur les tables qui longeaient les murs, elle aperçut tout un assortiment d’éléments mécaniques, des vérins, des rouages, et un curieux assemblage qui ressemblait fort à une colonne vertébrale de métal. Une étagère près de la porte semblait prête à céder sous le poids des livres qu’elle contenait. Elle parvint à lire certains titres, évocateurs de la personnalité de leur propriétaire. Hawking, Lovecraft, Orwell, autant de noms inconnus. Un nombre impressionnant de livres sur l’intelligence artificielle, la mécanique et la robotique s’alignaient les uns à côté des autres. Elle tourna la tête, continuant son inspection. Une lumière blafarde attira son attention. Plusieurs ordinateurs étaient installés sur un bureau, leurs ventilateurs affolés battant furieusement de leurs hélices pour refroidir les appareils. Un épais câble était branché à l’un d’eux, et elle s’aperçut alors qu’elle y était reliée. Lentement, elle leva une main qu’elle porta à son crâne, pour découvrir celui-ci ouvert en deux, une machine ronronnant oucement sous ses doigts. Elle ne parut pas surprise outre mesure et reposa simplement sa main à place sur sa cuisse. Un bruit lui fait tourner la tête vers la porte, découvrant un animal à quatre pattes couvert d’une fourrure cotonneuse. "Rosencrantz, non ! Sors de là, ouste !" Plus que la voix elle-même, c’est la présence d’une autre personne dans la pièce qui la fit sursauter. Debout derrière le rempart des ordinateurs se tenait un homme au visage couvert d’une barbe naissante. Ses eux verts étaient bien à l’abri derrière une paire de lunettes à monture épaisse, et la lumière artificielle des écrans qui l’éclairaient par en-dessous donnaient à sa peau pâle un aspect maladif. En y regardant de plus près, le pauvre homme n’avait pas l’air d’être sorti depuis plusieurs jours, ni même d’avoir véritablement dormi depuis… probablement trop de temps. Une cure de vitamines D ne pourrait pas lui faire de mal. Après avoir chassé le chat – le mot jaillit de sa mémoire comme un clown de sa boîte -, l’homme s’avança vers elle et inspecta les branchements de son crâne, vérifiant qu’elle n’avait rien dérangé. Puis il enfonça ses mains aux doigts maigres dans les poches de sa blouse toute tâchée d’un liquide sombre. "Je suis le professeur Bram Kirk, c’est moi qui t’ai amenée ici. Comment te sens-tu ?" Il lui fallut un moment pour trouver la réponse à cette question. Elle sentait que c’était le genre d’interrogation que l’on posait habituellement aux personnes en possession d’un cœur battant – ce qu’elle n’était pas – et susceptibles de ressentir une quelconque douleur – toujours pas son cas. L’homme à lunettes devait certainement lui poser cette question par réflexe. "Bien, merci. Et vous ?" Sa réponse amena un sourire sur le visage de l’homme, qui approcha un tabouret pour s’asseoir près du fauteuil sur lequel, elle le remarquait maintenant, elle était allongée. "Ça va." Son sourire devint amer et cynique à la fois, comme s’il se moquait de lui-même ou riait à une blague qu’il était seul à entendre. Cela l’intrigua, mais elle ne dit rien. Après un instant de flottement, le professeur inspira un grand coup puis sorti une petite lampe de sa poche, avant d’en braquer le faisseau sur son œil gauche, puis droit. Les caméras réagirent aussitôt en refermant l’obturateur qui servait de pupille, et, satisfait, le scientifique rangea la lampe. Il se mit ensuite à claquer des doigts près de ses oreilles en éloignant de plus en plus ses mains d’elle. Le son restait égal quel que soit la distance, et elle haussa un sourcil. "Pourquoi faites-vous cela ?" Le regard vert se posa sur ses lèvres, plein de ravissement. "Je veux juste vérifier que les micros de tes oreilles fonctionnent. La parole a l’air d’être OK aussi." Dans un bruissement de tissus, il se leva et retourna s’asseoir derrière ses ordinateurs, tapant rapidement quelques mots sur son clavier. "Bien, le programme a fini de charger. Félicitations, tu viens d’apprendre tout le Manuel Merck en à peine quelques heures." Le sourire que Kirk affichait maintenant était sincère. Il semblait positivement surpris, et ravi, de ce qu’il avait sous les yeux. Impassible, l’omniaque détourna la tête, fixant la colonne de métal en face d’elle. Elle resta silencieuse un long moment tandis que le professeur s’approchait à nouveau pour débrancher le câble, avant de grimper sur un marchepied et de refermer la béance de son crâne. Il réarrangea les mèches brunes qui pendaient de chaque côté de sa tête, s’y attardant un instant. La tendresse qu’elle sentit dans ses gestes lui fit lever les yeux sur l’humain, le contemplant de son regard vide, et pourtant inquisiteur. Surprenant son coup d’œil, Kirk retira sa main en riant, gêné. "Tout est en ordre pour l’instant, tu peux essayer de te lever pour qu’on évalue la marche ?" Elle s’exécuta, pour se découvrir plus petite que lui. Sans être un choc, cette constatation la déconcerta. Indulgent, le scientifique pris ses mains dans les siennes et lui fit faire quelques pas. A son sourire, elle comprit qu’il était encore une fois satisfait du résultat de ses examens. Les yeux qu’il leva sur elle étaient plein d’admiration et d’espoirs. "Parfait, parfait. Tu peux te rasseoir." Il fila à nouveau noter quelque chose dans son ordinateur et s’absorba quelques minutes dans cette activité. Un détail pourtant la dérangeait. L’homme s’était présenté, avait décliné son titre et son identité. Mais il ne l’avait pas nommée, n’avait pas mis de mot sur son existence, sa réalité. Elle n’était pour l’instant qu’une vulgaire caisse de métal capable de parler, d’entendre et de voir. "Professeur, vous ne m’avez pas dit qui j’étais." Surpris, il releva la tête et la fixa une seconde. "Tu as raison, excuses-moi. Tu es Galatée."


I'm the fury in your head

Bang
bang


Yo :fire: moi c'est marie, j'ai un âge inintéressant et l'endroit où je vis l'est encore plus. honnêtement j'aime pas parler de moi, alors je vais juste m'autoriser à sauter cette étape, ça nous fera des vacances à tous. hnd est beau comme tout, c'est tout ce qu'il y a à savoir :kiss: En cas de disparition, acceptes-tu que nous utilisions ton personnage pour une intrigue/event ? ▲▼ non, merci.


- HEROES NEVER DIE -



Dernière édition par Galatée Kirk le Ven 6 Jan - 13:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 11:52

PETIT BB OMNIAQUE CUTE AF. :baye:
cc. j'aime tellement ce que t'as dépeint à son propos que j'ai trop hâte d'en savoir plus à son sujet. :*-*: :*-*: ça va déchirer, puis encore une fois. lydia est belle quoi dammit. :blbl: bienvenue officiellement parmi nous et bonne chance pour ta fiche. :you:

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 11:58

ahah merci jeune homme :aw:
j'espère que mon petit robot fera l'affaire :ouh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 23
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : ben whishaw.
▲▼ crédit(s) : valyria (avatar) blossomhael (gifs).

▲▼ âge : venu au monde il y a tout juste trentre ans.
▲▼ race : de chair et d'os. la mortalité frappe à sa porte chaque soir.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque. bram rêve lui-même de transférer son esprit, de quitter son enveloppe charnelle pour intégrer leurs rangs.
▲▼ métier : programmeur d'omniaques.

▲▼ dans tes poches : des outils, des bouts de métal. rien qui ne se rapporte à de l'argent.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 12:12

GAGA. :koeur:
ma création, lady frankenstein des temps modernes.  :lele:  
comment t'es belle, come to daddy. :bril:

on va faire de grandes choses, toi et moi. :copul:
comme d'habitude en fait. :mdr:

mille keurs et baisers sur tes fesses métalisées.  :blbl:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 192
▲▼ implanté depuis : 10/11/2016
▲▼ pseudo : rue des étoiles (emeline).
▲▼ avatar : catherine mcneil.
▲▼ crédit(s) : isadora l'exploratrice (ae)

▲▼ âge : vingt-sept, le club des maudits, elle attend la fin du mois pour se tirer une balle.
▲▼ race : de chaire et d'os.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque silencieuse,
▲▼ métier : matrone du red lips,

▲▼ signe(s) distinctif(s) : rouge pute aux lèvres.
▲▼ dans tes poches : un beretta rouillé avec un b en initiale toute rayée, ca.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 12:24

:ouh: :you:
je surveille ça de très prêt.

_________________
▲▼  BREATH OF LIFE



You trick your lovers That you're wicked and divine You may be a sinner But your innocence is mine

~ red


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 13:02

oh my baymax :bril:
C'EST MON PETIT INVENTEUR :lele: :lele: :lele:
ET IL A MIS PLEIN DE SMILEYS SECHOUEL, I LIKE IT :hihi:
T BÔ MON BB HUMAIN :ouh: JE PRENDRAIS BIEN SOIN DE TOI :3:
BISOUS SUR TES JOUES MAL RASÉES :pedro:

kata, t'es toute belle dis donc :ouh:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 162
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ pseudo : erebor, loïse
▲▼ avatar : the kpop dude (tae)
▲▼ crédit(s) : nerd.com (avatar)

▲▼ âge : vingt-deux ans
▲▼ race : misérablement humain
▲▼ position dans les partis : neutre, déçu par la politique
▲▼ métier : star montante du gaming

▲▼ signe(s) distinctif(s) : la bouche en cœur et le regard blasé
▲▼ dans tes poches : un peu d'argent, un baume à lèvres, des broutilles toutes aussi inutiles que lui




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 26 Déc - 18:41

j'aime ce que je vois gosh
ce perso
lydia + omniaque
:blbl: :blbl: :blbl: :blbl:
bienvenue ici et bon courage pour la suite de ta fiche (je veux voir la suite :fire: :fire:  :waitin:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 31
▲▼ implanté depuis : 27/12/2016
▲▼ avatar : matt smith.
▲▼ crédit(s) : la p'tite mouette.

▲▼ âge : deux semaines.
▲▼ nom de code : pamelatta.
▲▼ rang au sein d'OW : aucun.
▲▼ race : omniaque.
▲▼ métier : mannequin.

▲▼ dans tes poches : un bijou d'une grande valeur, volé.

ryūjin


- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Jeu 29 Déc - 8:53

cette bouille nous donnerait presque l'envie
de te dérober à ton créateur... :pedro: :pedro:
bienvenue à toi et bonne chance pour l'écriture
de ta fiche, belle créature ! :ouh: :copul: :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 54
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ pseudo : Solosand ou aude, ou audor, jsuis pas difficiiiile
▲▼ avatar : Jake Gyllenhal.
▲▼ crédit(s) : Tik Tok

▲▼ âge : 31 ans.
▲▼ race : Humain.
▲▼ position dans les partis : bat les couilles.
▲▼ métier : Trésorier de la compagnie Procyon.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : Un tatouage en forme triangle sur le poignet, un autre en tête de mort géométrique dans le dos. Toujours une bague avec une pierre de marbre vert au doigt. Et une gueule de chien battu aussi.
▲▼ dans tes poches : Des boutons de manchette en porphyre (ça lui porte chance), un pistolet (petit, 6 balles à tout casser), un casse-tête en fer (vous savez, les deux petits bouts à détacher l'un de l'autre), et une montre. pas au poignet, ça l'encombre.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Jeu 29 Déc - 11:22

ELLE EST ULTRA CANON LA NANA DE TON AVA, PK PERSONNE M'A PREVENU ??

bienvenue en tout cas, jolie damoiselle (tkt si t'es en détresse je viens te sauver What a Face :hysteric: )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Lun 2 Jan - 11:01

yo petit chou. :you: ça fait une semaine que ta fiche a été commencée et n'est toujours pas terminée ! on te déplace dans les fiches en danger, tu as quatre jours pour demander un délai. dépassé celui-ci tu seras supprimé. n'hésite pas. :ouh: :kawaii: :*-*:

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Mar 3 Jan - 14:53

coucou :*-*:
j'ai fait un peu the big mistake en m'inscrivant si tôt, parce que j'avais pas compté mes révisions plus les partiels qui commencent aujourd'hui jusqu'au 13 janvier :kyu:
du coup, je vais laisser galatée pour l'instant, je la reprendrais à mon retour, le 16 janvier :kiss:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Mar 3 Jan - 15:07

comme tu sens poupette, on peut parfaitement te donner un gros délai jusqu'au 20, si tu es sûre de rester. I love you

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Mar 3 Jan - 15:17

je suis sûre de rester mais je veux pas non plus bénéficier d'un traitement de faveur ou quoi :*-*:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Mer 4 Jan - 10:16

y'a aucun problème en vrai, tant qu'on a la certitude que tu restes puis même, c'est à titre d'examens c'est pas comme si t'avais la possibilité de quoi. :*-*: donc t'inquiètes vraiment, jusqu'au 20 janvier ça irait ? :kawaii:

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Mer 4 Jan - 12:25

le 20 c'est parfait, merci beaucoup alors :*-*:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 192
▲▼ implanté depuis : 10/11/2016
▲▼ pseudo : rue des étoiles (emeline).
▲▼ avatar : catherine mcneil.
▲▼ crédit(s) : isadora l'exploratrice (ae)

▲▼ âge : vingt-sept, le club des maudits, elle attend la fin du mois pour se tirer une balle.
▲▼ race : de chaire et d'os.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque silencieuse,
▲▼ métier : matrone du red lips,

▲▼ signe(s) distinctif(s) : rouge pute aux lèvres.
▲▼ dans tes poches : un beretta rouillé avec un b en initiale toute rayée, ca.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Sam 7 Jan - 21:23



il est des nôtres

move
bitch

ça valait le coup d'attendre un peu ! :you: galatée est toute mignonne, j'aime beaucoup la personnalité que tu lui donnes, elle apparaît toute douce et innocente avec une certaine force qui se dégage, j'aime ce petit air détaché qui émane de son caractère, ça la rend moins sainte et pure tout ces petits tocs. j'ai hâte de voir les interactions qu'elle aura avec les personnes autre que son maître, ça promet avec ta plume, elle est adorable à lire, je pense que je viendrais stalker tes rps :neuh: .

Bravo à toi l'affreux ! Cette fiche annonce ta libération, après la galère de la fiche tu vas devoir faire tout ce qui est administratif. Une fois ceci fait, tu pourras enfin te balader dans les rues de Néo.  :ouh: Pour ce qui est de l'avatar, t'as pas trop à t'inquiéter ! Si t'as bien fait ton boulot ça a déjà été recensé, si c'est pas le cas hésite pas à MP un admin. Du reste on va te demander de passer par ce coin avant toute chose. Pour tout ce qui est maisons, partis, noms de codes, d'omniaques, etc. Bref ce qui est relou mais une fois que c'est fait t'es bien ! Ensuite c'est assez free, tu peux parfaitement aller te faire des liens comme aller te créer un un scénario, tout dépendra de ton envie du moment.

Bien évidemment, une fois que tu seras en paix avec toi-même, tu pourras écrire avec nous. Et on espère que tu t'éclateras bien en notre compagnie, on t'fait des bisous sur les fesses - parce que grouh.  :copul:  :ouh:  :lele:

:baye:  :baye:  :koeur:

- heroes never die -


_________________
▲▼  BREATH OF LIFE



You trick your lovers That you're wicked and divine You may be a sinner But your innocence is mine

~ red


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 14
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ avatar : lydia graham
▲▼ crédit(s) : kush coma (avatar)

▲▼ âge : cinq années, soixante mois écoulés. elle a compté les jours, compté les heures, trop heureuse de sa simple existence.
▲▼ race : d'huile et de boulons, elle grince à chaque pas.
▲▼ position dans les partis : elle prône la tolérance entre les races, aspire à s'humaniser. elle veut rêver, ne plus sentir grésiller ses circuits abîmés.
▲▼ métier : infirmière particulière, elle ne s'occupe que de bram, toute la journée.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : démarche vacillante, mal assurée. un genou un peu rouillé qui la fait boiter, impossible à remplacer. la pièce est trop rare, trop chère.
▲▼ dans tes poches : un petit livre de poésie, qu'elle essaie de comprendre. l'adresse de bram, notée sur un papier, au cas où elle tomberait en panne en pleine rue, seule.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   Sam 7 Jan - 21:26

oh non t'es beaucoup trop mignonne toi :kyu:
merci pour la validation, stalke donc :ouh:
je viendrais te demander un lien, j'crois que bram a déjà lancé une idée qui me paraît exploitable :blbl:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



- heroes never die -

MessageSujet: Re: my life extends far beyond the limitations of me (galatée)   

Revenir en haut Aller en bas
 

my life extends far beyond the limitations of me (galatée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Lutte contre la corruption: limitations
» 06. My life would suck without you (part II)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲▼ HEROES NEVER DIE :: 
de chair ou de métal
 :: Puces implantées :: Aux portes blindées
-