AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

sur HND jeune freluquet ! :ouh:
pour éviter tout malaise, merci d'aller lire les annexes le plus rapidement possible ! :you: :ouh:

Partagez | 
 

 unravel ▲▼ alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: unravel ▲▼ alan   Dim 13 Nov - 18:49




le coeur révélateur

Alan
Jane

nom ▲▼ Jane, un tantinet féminin et pas assez américain à son goût. Clair que McCree ç'aurait mieux sonné, mais le nom s'est perdu au fil des générations. prénom ▲▼ Alan, tout bonnement et tout simplement Alan, qui se casse parfois en un Al' répugnant et ridicule. Alan c'est court, c'est clair, c'est concis, ça lui va et au moins ça fait pas peur comme Brutus. nom de code ▲▼ hacker, hacking, ç'aurait pu être sombre, signifier le dark-side des codes. Peut-être chevalier noir ou encore Joker. Pourtant ça s'est terminé en Lag parce qu'il fait ramer, parce qu'il fait saturer, fatiguer, noircir des fois pour le plus grand débonheur des atteints par ses attaques. âge ▲▼ l'est pas bien grand, l'est pas bien vieux et a certainement pas la sagesse qui va avec. 22 ans et encore de monstrueuses années à aimer. origines ▲▼ américaines y lui semble bien, même s'il a pas de nouvelles du père qui doit bouffer les pissenlits par la racine maintenant. lieu de naissance ▲▼ un produit fabriqué made in Néo. métier ▲▼ techniquement il tape du clavier, il frappe des écrans, il est hacker en des termes barbares. Pourtant il le hurle pas sur tous les toits, et pour garder une vie à peu près simple, il se la joue jazzman au bow-tie dans le quartier industriel, là où les cinglés se rejoignent pour se siffler une cuite.situation sociale ▲▼ il est pas pauvre à en crever, il est pas non plus riche à s'en faire extraire des billets par les veines. Il pense être plus ou moins dans la norme, assez pour avoir un appartement petit dans les quartiers populaires. situation émotionnelle ▲▼ enclin à aller ici ou là, s'arrête parfois puis reprend sa route. Bête célibataire aux envies changeantes. orientation sexuelle ▲▼ tout corps mérite qu'on s'arrête dessus, toute bouche mérite d'être châtiée ou aimée. Il crache sur personne, Alan, il aime tout plaisir qu'on lui donne et s'il faut lui mettre une étiquette sur le front, il se dira pansexuel. position dans les partis ▲▼ ridicule, c'est un peu puéril, un peu psychopathe aussi. D'une manière ou d'une autre, Alan lui il est hors de ces conflits. Chacun a ses opinions c'est indéniable, faut juste pas mettre la populace en danger sous-prétexte que. traits de caractère ▲▼ m'enfoutiste, injurieux, observateur, cinglant, dépité, laxiste, sournois, dépensier, entreprenant, provocateur. rang ▲▼ soutien, à se barrer en courant quand il est en danger. avatar ▲▼ cole sprouse. crédits ▲▼ tumblr.

Sourires faussés


Armes/facultés ▲▼ sa plus grande capacité reste celle présente dans son oeil droit. En effet, celui-ci ayant été crevé il y a de cela trois ans, Clyde Daniels - un membre d'Overwatch - a remplacé de vide par une prothèse qui s'est vue améliorée au fil des mois. En un regard, Alan est capable de voir toutes les informations possibles et retranscrites dans la puce de celui qu'il fixe avec attention. Ce n'est pas tout puisqu'il peut aussi facilement hacker tout ce qui est du domaine du numérique, faire planter des ampoules reliées aux réseaux ou griller des vidéos. Peu importe tant que ça reste à sa portée. De son oeil il voit des écrans superposés qui s'accumulent et se trient selon ses envies. Il reste à l'arrière, surveille ses comparses avec une attention particulière. Quant à la défense, il n'a qu'un propulseur à balles lumineuses qui font leur petit effet, elles sont réduites au nombre de cinq et prennent leur temps pour se recharger.
Selon toi, Overwatch pourra-t-il redorer son blason ? ▲▼ Il en sait trop rien. Overwatch il en connaît que le nom et les jolies phrases que Maureen sort dans ses bons jours. Pour lui ça le dépasse un peu, même si le concept est carrément plaisant. En soi, un mec de son arbre généalogique était dedans alors pourquoi pas être à son tour un héros ? Pas du genre à avoir une cape sur le dos, à sauver la veuve et l'orphelin, plutôt du genre qui réagit selon ses propres idéaux. Qui clame un calme général. Alors pourquoi pas, même s'il saurait pas trop dire.
Comment perçois-tu l'avenir ? ▲▼ C'est n'importe quoi et ce depuis toujours. Les gens pètent des câbles pour un oui ou pour un non, y'aura toujours cet éternel problème autour de qui domine qui. Si les gens se remettaient en question y'aurait sans doute du mouvement. Vu que personne le fait, ça stagne, ça plante. Alors Alan préfère pas imaginer un trop beau futur ni un trop moche, il fait déjà partie de la génération no-présent, alors à quoi bon s'emmerder à imaginer ce qui arrivera pas ?


Wipe you clean with dirty hands

Âme
cachée


i. le saxophone ça s'est pas vraiment imposé à lui, c'est juste venu comme ça. Il saurait pas dire pourquoi. Un jour il a entendu un type en jouer, c'était y'a peut-être deux ans à tout casser, puis il s'est mis en tête d'arriver à en faire quelque chose. Il était déterminé, Alan, et sa détermination lui a permis de finir jazzman au bow-tie. Il sait pas ce qu'il lui trouve. C'est juste beau à entendre, c'est comme une caresse sur la langue. ii. il fume pas mal, faut dire qu'il a commencé assez tôt, étant du genre à fréquenter les gosses du voisinage. Ils voulaient essayer. Il a essayé. Il en était malade. Il a arrêté puis deux mois plus tard il a refait le coup. Depuis il se balade rarement sans une clope à la gueule. Plus fréquemment d'ailleurs, et particulièrement depuis ces trois dernières années il s'acoquine du cigare. Paraît que c'était la marque de fabrique de son ancêtre. Comme quoi, il avait pas mauvais goût. iii. il aime bien traîner, Alan, et juste rien foutre de ses journées. Il est l'image clichée de l'adolescent qui veut pas devenir adulte, alors qu'en soi il en est un. Y'a un truc agréable dans le fait de réfléchir seul à sa vie, ou à même pas trop penser en fait. De fait il est pas rare de le trouver posé sur un muret, à attendre le déluge. iv. les jeux vidéos c'est son petit hobbie, y se permet même de gruger pour arriver à ses fins. S'il est clairement pas en compétition, il prend un malin plaisir à foutre des branlées en parties libres. Plutôt bon en FPS, il se balade sous le pseudo de TheEye. v. dormir fait partie de ses vices. Faut dire qu'il a un sacré débit en la matière et qu'il peut pioncer une dizaine d'heures sans le remarquer. Fatigué ou non, son corps réclame sans cesse une sieste réparatrice et il n'est pas rare que la directrice d'Overwatch trouve le hacker en pleine pionce sur son ordinateur. vi. vulgaire par nature, ça fait partie de son langage. Parfois un enfoiré accompagné d'un sourire signifie plus une marque d'affection qu'une véritable haine. A ce niveau d'ailleurs, il peut faire preuve d'une grande créativité. vii. c'est pas un grand littéraire, Alan. Il connaît pas ses classiques et a énormément de mal à rester concentré sur un bouquin plus d'une dizaine de minutes. Son esprit part en vrille, les belles phrases ça le dépasse autant que parfois ça peut le faire rêver. viii. s'il pouvait se shooter au café, il le ferait. Il carbure au café, il existe à travers le café, il pense café. Matin, midi, même le soir avant de pioncer, c'est pas une mixture qui l'excite bien au contraire ça l'assomme plus qu'autre chose. En plus de ça, il refuse de boire la pisse noire que rejettent certaines machines, il préfère le bon café amer qui arrache la gueule. ix. c'est pas qu'il a honte de son oeil-nano, c'est juste qu'il veut pas qu'on le capte. C'est pourquoi il refuse de se couper les cheveux trop courts, qu'il se les place un peu parfois en devant de la gueule, pour que les gens aient autre chose à remarquer que le fake qui lui pousse dans la face. Si c'est pas flagrant, c'est petit à petit après une longue discussion en sa compagnie qu'on peut capter qu'il y a un couac. Et raconter le pourquoi du comment, ça l'emmerde. x. il s'énerve peu Alan. Il est comme coincé émotionnellement à ce niveau. S'il peut clasher, se foutre de la gueule de quelqu'un ou sourire faussement, il est en revanche incapable de faire péter les basiques : la colère, la tristesse, même l'amour, ça se diffuse à l'intérieur. Il mise tout sur les gestes et son calme généralement olympien, ça colle pas à son âge y paraît. Cela dit, il se gêne pas de tout laisser partir quand il est seul dans un coin.


- HEROES NEVER DIE -


_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.


Dernière édition par Alan Jane le Sam 24 Déc - 18:45, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: unravel ▲▼ alan   Dim 13 Nov - 18:50



Leave the horror here

Try
again



- Et donc...
- Et donc ?
- Bah t'es un Omniaque.
- M'oui.
- Qu'est-c'que tu fous dans Vela ?
L'enfant de quatorze ans fronce les sourcils. Il dévisage son interlocuteur qu'il connaît depuis quelques mois déjà. Il s'appelle Zhan. Il a des yeux aussi immenses que des billes et toujours des cheveux de couleurs différentes. C'est pas un mauvais gars, c'est même un très bon gars en y pensant.

Le cul posé sur le lit, Alan ramène ses jambes contre son torse, la tête penchée sur le côté. C'est devenu habituel qu'il vienne ici, qu'il flâne sans que sa mère se sente le besoin de prévenir la milice. Y'a pas mort d'homme. Seulement une tentative de sociabilisation.
- Je fais quoi d'après toi ?
- J'sais pas. Tu t'es perdu.
Faut dire que dans sa tête, ça fait pas le bon chemin. Des Omniaques ici y'en a pas beaucoup. Ou si, seulement qu'il les voit pas, qu'il sait pas les percevoir et que dans son esprit, c'est le coin des humains foireux ici. Pas de ceux qui ont fondé la cité.
- Tu crois ?
- T'as pas l'air.
- Bah voilà.
Zhan déballe un sourire des plus grandioses, ça lui réchauffe le bide, ça lui donne confiance en un futur qu'il décèle tout juste.

Non, définitivement.

Zhan, il a sa place parmi les pestiférés de Vela.

Avec lui.
▲▼▲▼


C'était évident.

C'était logique qu'un jour ça lui retombe dessus. Qu'il se retrouve dans cette situation, le coeur au bord des lèvres, la bile qui pend sur sa langue et l'envie de lui en faire voir aussi.

Seulement, Alan, il est aussi fort qu'un moineau le serait en plein hiver. Inutile. Il abat ses poings ridicules, mord même pour le faire dégager. Rien n'y fait. Et de la carrure de l'autre il en retient rien. Il sent des mains autour de son cou, scotché au mur dégueulasse dans ce quartier poisseux.
- Putain d'enfoiré d'merde, fils de chien de -
- Tu aboies beaucoup, beaucoup trop.
L'autre le dévisage. Il a ce genre de regard un peu flippant, un peu attirant, horriblement dérangeant aussi. Il sait pas ce qu'il a. Il sait même pas qui il est. Il sait juste qu'il lui a piqué son téléphone portable trafiqué, qu'il va sans doute reprendre ce qu'il lui a volé.

La jouer bandit de grands chemins, ça lui aura coûté au moins une raclée. Alan grogne, lui crache à la gueule sans vergogne. Coincé.
- Va t'faire foutre.
L'hôpital se fout royal de la charité. C'est normal qu'une victime souhaite vengeance. C'est dans la continuité des choses de la vie, mais pas dans la tête du hacker miteux sans trop l'être. L'agresseur enlève l'infâme reste de bave que l'autre lui a lancé en pleine joue, d'un coup de dos de main. Il roule des yeux. Il est plus calme que lui. Y'a un côté inception qui le démange.
- T'as fini ? C'est bon ?

Il le traite comme un gosse.

Il a raison. Sans doute. Et si Alan perd un peu de sa grandeur durant quelques secondes, il tente de récupérer son honneur en lui foutant un coup bien placé. Il se loupe. Il termine contre le sol, plaqué, l'autre qui lui assène un énième bleu dans le creux du bide.
- PUTAAAAAIN.
Le hacker veut pas mourir ici, pas maintenant, pas là. Pas alors qu'il a encore trop de choses à voir, à prouver. Même si avant c'était juste pour piller, il changera, c'est juré avec les doigts croisés derrière le dos.
- T'aurais pas dû faire ça. Et tu le sais.
Posé à califourchon sur lui, l'étranger garde son allure de félin pugnace. Il a même pas de nom. Aucune identité. Il se croirait dans un cauchemar trop vrai, digne d'une réalité augmentée.

Du reste, Alan se souvient de pas grand-chose. Il a murmuré quelques mots, des paroles sourdes dont il se tue à trouver le sens encore maintenant. Il a posé ses lèvres froides sur son front, claquant un adieu digne des films disparus de cette planète. Il lui a crevé l'oeil, aussi, le droit. Sans savoir pourquoi. Pensant qu'il crèverait sur le coup, qu'il se viderait au moins.

Il a rien pigé.

La douleur, elle, elle est venue après.

▲▼▲▼

Moi
alors ? t'es mort ? :')
katana ಠ_ಠ
probablement?
Moi
shit. va de retro satanas, va hanter un autre portable alors. #peurpeur
katana ಠ_ಠ
trop tard, tu es ma cible, un fantôme ne change pas de cible, prépare toi à mouRIR (u_u) sinon, tu mettras à jour mon blog pour moi, je vais manquer à mes fans )):
Moi
ah ouais, ta petite secte là. tkt la alan philosophy ça sonne mieux que ye-sung cult. ;D
katana ಠ_ಠ
woh, alors tu connais l'existence de ma secte? c'est la première étape pour en faire parti, mais je pense que tu es déjà bien plus loin dans le délire uh (; et stp tu dois avoir trois abonnés, trois gamines de treize ans qui t'appellent oppa et qui te trouve mignon
Moi
et t'en fais pas partie ? dommage. j'attends le jour fatidique où je viendrais te lécher la poire en te murmurant senpai à l'oreille.
Moi
enfoiré. <3
katana ಠ_ಠ
woh chacun ses fantasmes, je juge pas ( ˘ ³˘)♥
Moi
hé, katana. lève la tête. (^___^)

Dans le vrai monde, il s'appelle Ye-Sung. Dans la réalité, il est juste un adversaire contre qui il aime se battre. Et là il le voit, le cul posé sur une chaise, accompagné d'un café, d'un thé ou qu'est-ce qu'il en sait au fond.

Il attend qu'il lise son message.

Qu'il agisse selon sa demande.

Et la tête blonde le fait, il écarquille ses iris noirs face à la vision dramatique derrière la fenêtre. Alan il a rien de mieux à foutre que de lui balancer un doigt d'honneur, accompagné d'un sourire mi-mauvais mi-sincère.

L'autre il sait pas où se foutre. Il s'attendait pas à ça. Ils se sont jamais vus. Et maintenant que ça se fait ils savent même pas comment s'apprivoiser. Alan pince sa lèvre à l'inférieure, tire une grimace moqueuse avant de filer plus loin.

Ye-Sung le prévisible est toujours ici. Dans ce coin, à cette table, parfois embêté par quelques fans. Souvent seul. Ou juste avec lui-même.

Katana VS TheEye.

Hors des sentiers pixélisés, ça fait mal.

Le téléphone vibre contre sa poche. Le borgne affiche ses dents un peu plus, concentré dans sa fuite.

katana ಠ_ಠ
!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
katana ಠ_ಠ
je suis outré ))))))))))))))))))))))))))):
katana ಠ_ಠ
sale stalker???


I'm the fury in your head

Bang
bang


moi c'est ex machina ou laura si vous préférez, pas de tabous entre nous hein.  :baye: j'ai 21 balais, j'habite sur strasbourg et je suis actuellement en master théâtre.  :blbl:  :blbl: overwatch c'est bô, c'est bien, pas aussi bg que the last guardian mais quand même. amour, bécots sur vos fesses et sur vos boobs - on oublie pas les mesdames ouioui.  :gn:  :perv:  En cas de disparition, acceptes-tu que nous utilisions ton personnage pour une intrigue/event ? ▲▼ oui.  :cc:


- HEROES NEVER DIE -


_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.


Dernière édition par Alan Jane le Dim 25 Déc - 18:24, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 192
▲▼ implanté depuis : 10/11/2016
▲▼ pseudo : rue des étoiles (emeline).
▲▼ avatar : catherine mcneil.
▲▼ crédit(s) : isadora l'exploratrice (ae)

▲▼ âge : vingt-sept, le club des maudits, elle attend la fin du mois pour se tirer une balle.
▲▼ race : de chaire et d'os.
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque silencieuse,
▲▼ métier : matrone du red lips,

▲▼ signe(s) distinctif(s) : rouge pute aux lèvres.
▲▼ dans tes poches : un beretta rouillé avec un b en initiale toute rayée, ca.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: unravel ▲▼ alan   Dim 13 Nov - 19:07

TON TITRE. :blbl: :blbl:
J'pollue déjà. :ouh: :copul:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

glitch in the system

▲▼ fils reliés : 385
▲▼ implanté depuis : 31/07/2016
▲▼ pseudo : ex machina, laura.
▲▼ avatar : cole sprouse.
▲▼ crédit(s) : kaka le plus beau des kakas.

▲▼ âge : 22 balais à tirer, avec antécédent d'adolescence foirée.
▲▼ nom de code : lag, ça rame, ça bug, ça déconne et ça foire. ça lag quoi.
▲▼ rang au sein d'OW : soutien.
▲▼ race : humain à en crever, malgré la touche fake qui fait douter une seule seconde.
▲▼ position dans les partis : s'en tape comme de la dernière pluie.
▲▼ métier : hacker à temps plein, bidouille, tripatouille et jazzman au bow-tie.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : oeil droit robotique, un nano-oeil presque crédible.
▲▼ dans tes poches : des fruits secs, de la poussière, une bague rouilée et des vieux tickets périmés illisibles. on oublie pas bien sûr, le propulseur dans la ceinture, au cas où.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: unravel ▲▼ alan   Jeu 22 Déc - 18:35

:copul: :copul: :copul: :yobitch:

_________________
lag ▲▼ you can break me, burn me, bury me alive; but as long as i'm still breathing it will never be over. i will hunt you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 54
▲▼ implanté depuis : 25/12/2016
▲▼ pseudo : Solosand ou aude, ou audor, jsuis pas difficiiiile
▲▼ avatar : Jake Gyllenhal.
▲▼ crédit(s) : Tik Tok

▲▼ âge : 31 ans.
▲▼ race : Humain.
▲▼ position dans les partis : bat les couilles.
▲▼ métier : Trésorier de la compagnie Procyon.

▲▼ signe(s) distinctif(s) : Un tatouage en forme triangle sur le poignet, un autre en tête de mort géométrique dans le dos. Toujours une bague avec une pierre de marbre vert au doigt. Et une gueule de chien battu aussi.
▲▼ dans tes poches : Des boutons de manchette en porphyre (ça lui porte chance), un pistolet (petit, 6 balles à tout casser), un casse-tête en fer (vous savez, les deux petits bouts à détacher l'un de l'autre), et une montre. pas au poignet, ça l'encombre.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: unravel ▲▼ alan   Dim 25 Déc - 23:54

Citation :
bécots sur vos fesses et sur vos boobs - on oublie pas les mesdames ouioui.

juste moi ça ira. What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



- heroes never die -

MessageSujet: Re: unravel ▲▼ alan   

Revenir en haut Aller en bas
 

unravel ▲▼ alan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Alan Kesey [terminé]
» Alan Humphries
» ALAN LANGFORD
» THE ALAN PARSONS PROJECT
» ALAN LEE
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲▼ HEROES NEVER DIE :: 
de chair ou de métal
 :: Puces implantées :: Aux portes blindées
-