AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue

sur HND jeune freluquet ! :ouh:
pour éviter tout malaise, merci d'aller lire les annexes le plus rapidement possible ! :you: :ouh:

Partagez | 
 

 [ Eph' & F; without you i'd be lost ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 8
▲▼ implanté depuis : 05/01/2017
▲▼ pseudo : satvnism
▲▼ avatar : Max Riemelt
▲▼ crédit(s) : balclava

▲▼ âge : 27 yrs
▲▼ race : humain jusqu'au bout des doigts
▲▼ position dans les partis : pro-omniaque
▲▼ métier : mécano, aime bien trafiquer des petites babioles en échange de sourires chaleureux et des centimes

▲▼ signe(s) distinctif(s) : tatouage d'un cercle sur sa main droite, un accent germanique à faire craquer les dames, cicatrice sur son épaule gauche.
▲▼ dans tes poches : sa p'tite clef, de quoi s'acheter un café qui goûte le charbon et la bague en fer de sa défunte mère.




- heroes never die -

MessageSujet: [ Eph' & F; without you i'd be lost ]   Mar 10 Jan - 2:51

Ephrael & Félix
"Keine Angst, mein Freund, ich bleib' in deiner Traümen, in deinen Tränen."
Les minutes durent des heures, les heures durent des journées, les journées durent des mois, les mois des années. Le temps n’est qu’un concept, un concept stupide pour pouvoir ne pas se dire perdu. Perdu dans l’espace temps, perdu dans son esprit. Les conventions sociales nous obligent de dormir la nuit et de vivre le jour, mais si nous faisions le contraire, quel en serait le résultat ? Serait-ce défier Dieu ? Dévier de notre nature humaine ? La vérité est, que cela n’affecterait en rien notre être. À passer des nuits réveillées, accroupi devant un morceau de ferraille, Félix a cerné cela assez rapidement. Le temps n’existe pas. Il n’existera jamais. Faut-il s’en inquiéter pour autant ? Pas vraiment. C’est comme dire à un enfant que le père noël n’existe pas, il sera surpris quelques secondes avant d’hausser les bras et de se remettre à ses affaires. Il n’y a rien de bien grave avec cela. C’est seulement outrant aux yeux de Félix que si peu de personnes en soit conscients, de l’absence du temps.

Ses yeux se ferment seuls, la sueur sur son front coule le long de son cou pour se noyer dans le creux de son épaule. Il n’a pas dormi cette nuit et travaille pendant des heures folles la journée. Mais il aime tant son travail que cela ne le dérange guère. L’idée de redonner le sourire à un enfant lui fait oublier la chaleur insupportable de son corps. Il tourne sa clef une dernière fois sur un boulon avant de relâcher le tout, d’appuyer sur le bouton et d’entendre le bruit du moteur de cette voiture mécanique se remettre à marcher. Tant de temps gaspillé sur cet engin au fonctionnement autant stupide que complexe, mais le résultat en vaut la peine. Le gamin, qui s’était assis juste à côté de lui, se mets à briller des yeux et à tendre les deux mains vers son jouet. Un objet prisé, dont la destruction lui briserait le cœur. Ce n’est pas la première fois qu’il répare cette automobile, il vaut dire qu’il est plutôt brusque avec. Félix lui répare gratuitement à chaque fois, sachant que ses parents n’ont déjà pas les moyens pour bien des choses. Il est agile avec les gamins, Félix, il est silencieux et se contente de les écouter parler, chose que les parents oublient très souvent de faire : écouter leurs enfants lorsqu’ils ont quelque chose à dire. Alors ils viennent voir le mécano du coin, alors que lui répare et construit. Le jeune garçon le remercie plusieurs fois avant de se lever, Félix se lève également et le regarde s’en aller, chantonnant joyeusement. Il n’a pas fait grand chose de sa journée, mais il est heureux, et c’est tout ce qui importe. Il essuie la sueur de son corps avec sa guenille et enfile sa veste à capuchon kaki. Son débardeur gris est tâché de tout : pétrole, sueur, graisse. Il se maudit silencieusement d’être si peu présentable avec ses cheveux virevoltant dans tout les sens sur sa tête. Il sort du magasin, saluant la secrétaire à l’avant qui rigole en voyant son attirail de boxeur. C’est sûr qu’à Orion, c’est bien le seul à se salir véritablement les mains pour le bien des plus démunis. Cette idée le fait ricaner au fin fond de lui, qui aurait crû un jour qu’il allait travailler en tant que mécanicien dans ce quartier remplis de cochons capitalistes ? Hilarant. Le seul avantage dans tout cela, c’est qu’Eph’ habite dans ce quartier, ce qui est donc très pratique pour les visites surprises. Il pourrait acheter des fleurs, une bouteille de rhum ou de vin, mais il se contenta d’aller dans le parc pour ramasser quelques petites tulipes de multiples couleurs. Elda adorait les tulipes, et Félix aussi. Pour Félix, les plus beaux cadeaux sont ceux qui vont droit dans l’âme, et l’idée de donner à Ephrael des cadeaux moroses ne l’intéressait guère. C’était bien la dernière des personnes qui méritait ce genre de cadeau sans originalité et sans gout.

Il espérait fort que son ami d’enfance ne se soit pas décidé de rester plus tard au travail pour finir ces corvées. Après réflexion, Félix conclut qu’un vendredi soir, c’était tout simplement impossible. Dans le pire des cas, il allait l’attendre piteusement, comme un chien abandonné au coin de la rue. Il arriva devant la porte de l’appartement numéro 247. Ephrael. Il avait si hâte de le serrer dans ses bras, de lui raconter toutes ses histoires farfelues, d’échanger des rires. Les petits bonheurs de la vie, il les passait avec lui. Lorsqu’il n’est pas là, Félix se sent incomplet, vide. Il soupira avant de cogner de nombreuses fois à la porte, histoire de bien le réveiller si jamais il avait décidé de faire un somme ou Dieu ne sait quoi. Ephrael était un paresseux dans l’âme, à s’endormir partout et n’importe comment.

Il trouvait cela adorable, vraiment.
© ASHLING POUR EPICODE


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

walk in harmony

▲▼ fils reliés : 18
▲▼ implanté depuis : 26/12/2016
▲▼ pseudo : Radiant Lion
▲▼ avatar : Nico Tortorella
▲▼ crédit(s) : MØRPHINE & ex machina ♥

▲▼ âge : 26 ans
▲▼ nom de code : Icare, le nom que tu t'es donné dans l'espoir qu'un jour Overwatch te recrute
▲▼ race : Humain
▲▼ métier : Scientifique dans les énergies renouvelables dans la zone Z-5134

▲▼ dans tes poches : Un crayon, un calepin, un tournevis, une montre à gousset.




- heroes never die -

MessageSujet: Re: [ Eph' & F; without you i'd be lost ]   Mar 10 Jan - 14:15





Félix & Ephrael
Férael
Without you I'd be lost


Longue journée avec des collègues toujours aussi incisifs et moqueurs. Quand le chef a sérieusement demandé si l'un d'entre nous avait des idées pour faire économiser de l'électricité et de l'énergie à la ville, tu as à nouveau proposé d'utiliser l'énergie éolienne. Tu penses sincèrement que le vent est capable de produire assez d'énergie pour remplacer au moins un quart de la production d'énergie électrique annuelle. Avec ton invention, l'éo-cube, tu serais même capable de leur prouver. Mais tu as préféré rester le dindon de la farce car les matériaux que tu as utilisé pour confectionner l'éo-cube ont été volé ici même. De plus ça trahirait ton identité de futur super héros bien qu'Icare n'a jamais encore vu le jour publiquement. Pas encore du moins. Le scientifique fou que personne ne prend au sérieux. En zone Z-5134 tu es et resteras toujours le petit newbie que tout le monde prend pour un illuminé. De par ce statut, tu travailles moins que les autres, tes collègues ont des tâches plus importantes et toi tu répares ou tu assistes. Tu ne fabriques point. Alors tu finis plus tôt, tes journées de travail sont parfois ennuyantes. Mais il te suffit de penser à Félix, au fait que tu vas le voir dans pas longtemps, s'il n'est pas chez toi en rentrant, c'est toi qui ira chez lui. Tu as bien envie de passer un week end avec lui, et la seule pensée de son sourire a suffit pour te gonfler de bravoure et encaisser la mauvaise foi de tes collègues.

Tu t'es changé, tu as troqué ta blouse de scientifique avec ton jeans absolument banal, ton tee-shirt préféré à l'éffigie de Winston et ta veste urbaine. Tu détonnes à Orion avec toutes ces personnes, hommes, femmes, omniaques, tous habillés avec des tailleurs, des costumes chics, choses que tu ne portes jamais. Tu rentres et tu remarques que l'ascenseur est déjà à ton étage. Tu penses à ta mère, serait-elle revenue plus tôt du travail ? Tu sais qu'elle est de garde aujourd'hui, et ne reviendra sûrement que dimanche soir très tard. Tu décides de prendre l'escalier, en les montant quatre à quatre. Et lorsque tu pousses la porte menant au couloir tu vois un beau blondinet devant ta porte. "Félix !" Tu t'exclames, le bonheur dans la voix. Tu cours jusqu'à lui pour le prendre dans tes bras et lui planter un baiser sincère sur les lèvres. "T'attends depuis longtemps ? Allez viens rentre. J'ai un cadeau pour toi !" Tu déclares en sortant tes clés, ouvrant la porte et l'invitant à entrer en premier. Tu refermes derrière toi après être tous les deux entrés. Tu te débarasses de ta veste et la jette sur la première chaise du salon que tu vois, le sourire niais sur les lèvres. "T'as passé une bonne journée ? Tu t'es pas trop ennuyé de moi ? Héhéhé" Tu demandes d'un ton taquin en te dirigeant vers la cuisine. "Tu veux boire quelque chose ?" Tu rajoutes, voulant lui faire plaisir pour te faire plaisir. Tu refermes le frigo, comme si t'avais oublié quelque chose, tu fais le tour du comptoir pour venir embrasser Félix avec plus d'attention cette fois-ci, pas un baiser rapide dans le couloir. C'est difficile de ne pas sourire quand tu l'embrasses mais tu y parviens et finalement tu le laisses pour retourner à ton frigo, maintenant que tu te sens bien mieux après lui avoir donné un "vrai" baiser qui donne chaud et qui te fait sourire encore plus niaisement que d'habitude. "J'ai plus grand chose, il faudrait que je fasse des courses tiens ..." Tu t'exclames en voyant ton frigo crier famine.
made by pandora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[ Eph' & F; without you i'd be lost ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Haiti's best and brightest lost in the ruins
» Inscriptions pour la Partie 70 - Lost in Thiercelieux
» LOST LE RPG
» Quiz "Who lost the stanley cup ?" 23
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
▲▼ HEROES NEVER DIE :: 
Néo
 :: Orion
-